"Un camp de France", de Michel Simon Pelletier

Assurer la sortie du livre c'est permettre au Collectif Monnier de continuer à accueillir, protéger, aider, soigner et témoigner.

Visuel du projet "Un camp de France", de Michel Simon Pelletier
Réussi
86
Contributions
26/11/2019
Date de fin
2 685 €
Sur 2 000 €
134 %

"Un camp de France", de Michel Simon Pelletier

<p style="text-align:center">&nbsp;</p> <h2 style="text-align:center"><strong>Collecte termin&eacute;e !</strong></h2> <p style="text-align:center"><strong>Voir les actualit&eacute;s du projet en cliquant sur &quot;Actualit&eacute;s&quot; dans le menu !</strong></p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/634417/Remerciements_a_-1574849823.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621710/_Michel_Simon_PELLETIER-_P82-1570267991.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><strong>Depuis 2017, Michel Simon Pelletier accompagne des camps de migrants install&eacute;s en pleine ville de M&acirc;con, en Sa&ocirc;ne-et-Loire. Exil&eacute;s de la mis&egrave;re, sans travail, sans possibilit&eacute; de soin, sans &eacute;cole pour les enfants, sujets &agrave; racisme, racket, vol, menaces physiques, et m&ecirc;me viols et kidnapping, des familles enti&egrave;res laissent tout derri&egrave;re elles et esp&egrave;rent trouver le bonheur, la vie meilleure ailleurs. </strong></p> <p style="text-align:center"><strong>T&eacute;moignages des conditions d&#39;accueil et de vie de ces populations, voici le projet d&#39;un livre photos</strong></p> <h2 style="text-align:center"><strong>&quot;Un camp de France&quot;</strong></h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621102/Livre_en_perspect-1570086453.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/624753/couvertures-1571318124.jpg" width="100%" /></p> <p>Calais, Grande-Synthe, Marseille, Lyon, Paris, des villes connues pour leurs camps sans cesse renouvel&eacute;s, reb&acirc;tis, d&eacute;mantel&eacute;s, reconstruits pour &ecirc;tre de nouveau d&eacute;truits.</p> <p>Dans d&rsquo;autres villes, plus petites, il en est de m&ecirc;me.</p> <p>M&acirc;con, ville pr&eacute;fecture de Sa&ocirc;ne-et-Loire et PADA (plateforme d&rsquo;accueil des demandeurs d&rsquo;asile), n&rsquo;a pas &eacute;chapp&eacute; &agrave; l&#39;afflux des demandeurs d&#39;asile. Depuis 2017 des familles et des personnes seules sont arriv&eacute;es dans la ville et se sont regroup&eacute;es dans des camps qui perdurent malgr&eacute; un durcissement de ton.</p> <p>Rroms de Serbie, du Kosovo, d&rsquo;Albanie, de Mac&eacute;doine du Nord, Albanais, Arm&eacute;niens, G&eacute;orgiens et m&ecirc;me Mongols, les provenances sont vari&eacute;es.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621711/_Michel_Simon_PELLETIER-_P6-1570268011.jpg" width="100%" /></p> <p>Ce livre de 120 pages au format 21 x 21 cm, tir&eacute; en 300 exemplaires, englobe le quotidien de 4 camps successifs dans des lieux diff&eacute;rents au sein m&ecirc;me de la ville de M&acirc;con.</p> <p>Couverture souple pellicul&eacute;e, impression bichromie.</p> <p>Il est propos&eacute; au tarif librairie de 18 euros retir&eacute; sur place &agrave; M&acirc;con, port en plus si envoi postal.</p> <p>Sa sortie est pr&eacute;vue en novembre 2019.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621719/DSCF2194-Modifier-1570268720.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Pr&eacute;face :</strong> Thomas de Wouters, photographe, Bruxelles,</p> <p><strong>Introduction :</strong> Bernard Nouyrigat, pr&eacute;sident LDH M&acirc;con,</p> <p><strong>D&eacute;roulement :</strong> Collectif Monnier, RESF M&acirc;con-Cluny,</p> <p><strong>Relecture :</strong> G&eacute;rard Duffy,</p> <p><strong>Soutien artistique :</strong> S&eacute;bastien Georges,</p> <p><strong>Conception graphique et artistique</strong> : Eric Ponchaux,</p> <p><strong>Impression</strong> : Imprimerie FAURITE, 01700 - Miribel</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621712/_Michel_Simon_PELLETIER-_P98-99-1570268052.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Une histoire</strong></p> <p>F&eacute;vrier 2017, c&#39;est le d&eacute;but d&#39;un campement de demandeurs d&#39;asile qui s&#39;installent sur un parking central de M&acirc;con, environn&eacute; d&#39;administrations, de logements et proche de l&#39;accueil de jour. Les capacit&eacute;s d&#39;accueil institutionnelles, trop r&eacute;duites et en retard, ne peuvent pas leur permettre d&#39;esp&eacute;rer un h&eacute;bergement durant la demande d&#39;asile.</p> <p>Ce campement c&#39;est l&#39;histoire d&#39;une rencontre extraordinaire des migrants avec les habitants de M&acirc;con, ceux qui travaillent autour du parking, et bien d&#39;autres, effar&eacute;s des conditions dans lesquelles les familles vivent.</p> <p>C&#39;est l&#39;histoire de conditions administratives d&#39;accueil fortement d&eacute;grad&eacute;es, qui condamnent les demandeurs d&#39;asile &agrave; 5 &agrave; 6 mois d&#39;attente avant d&#39;avoir leur premier rendez-vous en pr&eacute;fecture pour d&eacute;poser une demande d&#39;asile.</p> <p>C&#39;est l&#39;histoire d&#39;une descente aux enfers pour plus de 150 personnes originaires des Balkans essentiellement, qui resteront des mois sur le parking Monnier, mais aussi l&#39;histoire d&#39;un formidable combat citoyen pour faire changer cette situation, accompagner et d&eacute;fendre les droits des personnes exil&eacute;es &agrave; la rue, &agrave; leur c&ocirc;t&eacute; quotidiennement sur le parking, mais aussi devant les tribunaux.&nbsp;</p> <p>Une riche et belle aventure humaine, fond&eacute;e sur le respect et la dignit&eacute;, entre les demandeurs d&#39;asile et les habitants de M&acirc;con, un grand &eacute;lan d&#39;ouverture, de g&eacute;n&eacute;rosit&eacute; et d&#39;accueil, dans la compr&eacute;hension des situations complexes et tr&egrave;s difficiles v&eacute;cues par les familles, aussi bien dans leur pays d&#39;origine qu&#39;&agrave; leur arriv&eacute;e en France. Depuis pr&egrave;s de trois ans le Collectif Monnier continue de s&#39;investir, au c&ocirc;t&eacute; d&#39;autres associations, pour am&eacute;liorer les conditions d&#39;accueil des demandeurs d&#39;asile &agrave; la rue. Malgr&eacute; les 4 campements diff&eacute;rents qu&#39;il a eu &agrave; accompagner, il conserve plus que jamais son r&ocirc;le de vigilance et de lanceur d&#39;alerte sur les conditions parfois extr&ecirc;mes d&#39;accueil.</p> <p>Et, &agrave; chaque instant, des familles peuvent encore arriver.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621604/_Michel_Simon_PELLETIER-_P40-1570205894.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Un photographe</strong></p> <p><img alt="" height="156" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/631083/_Michel_Simon_Pelletier20171218IPphone9-Modifier-1573660727.jpg" width="156" />&nbsp; Lui-m&ecirc;me (&agrave; gauche) en selfie avec des demandeurs d&#39;asile,</p> <p>travailleur social, pigiste en presse locale en parall&egrave;le, Michel Simon Pelletier effectue, &agrave; partir de 1992, des missions humanitaires, comme logisticien-administrateur, avec les ONG &laquo;M&eacute;decins du Monde&raquo; et &laquo;Premi&egrave;res Urgences&raquo; qui l&rsquo;emm&egrave;neront en Afrique et dans les Balkans : Rwanda, Ouganda, Croatie, Serbie, Tchad, France aussi avec les sans-papiers, les SDF.</p> <p>L&rsquo;ici et le l&agrave;-bas sont des terrains de rencontre, de t&eacute;moignage, de reportage.</p> <p>Voyages en Turquie, dans les Antilles, en Su&egrave;de, toujours avec le souci d&rsquo;aller voir en dehors de &ldquo;l&rsquo;&oelig;il touristique&ldquo;, c&ocirc;toyer et conna&icirc;tre l&rsquo;autre, les autres, pour pouvoir et savoir apprendre, comprendre et partager&hellip;</p> <p>&laquo;Shooter&raquo; n&rsquo;est pas son style. Le contact humain avant tout, c&rsquo;est l&agrave; l&rsquo;essentiel ! &Ecirc;tre capable, alors, de laisser ou de ranger le mat&eacute;riel photo dans son sac.</p> <p>Photographe ind&eacute;pendant, il a travaill&eacute; sur commande pour la presse fran&ccedil;aise</p> <p>(Le Progr&egrave;s, Le Dauphin&eacute; Lib&eacute;r&eacute;, le Journal de Sa&ocirc;ne-et Loire, M&acirc;con-Infos,</p> <p>Le Monde, L&rsquo;Humanit&eacute;...).</p> <p>Depuis 2017, il suit le Collectif Monnier de M&acirc;con aupr&egrave;s des demandeurs d&rsquo;asile, des hommes, des femmes, des enfants, pour t&eacute;moigner sur les conditions d&rsquo;accueil de ces personnes &agrave; part enti&egrave;re en partageant leur quotidien. Il a alors d&eacute;laiss&eacute; son mat&eacute;riel professionnel habituel, reflex 24x36 et objectifs trop imposants et voyants, risquant de bloquer le naturel qu&rsquo;il voulait laisser aux personnes qu&rsquo;il c&ocirc;toyait et qu&rsquo;il aidait en participant aux t&acirc;ches du Collectif. La photographie viendra naturellement dans la vie quotidienne du camp. Si les occasions photographiques ne manquaient pas, elles s&#39;effa&ccedil;aient tr&egrave;s vite face aux besoins et n&eacute;cessit&eacute;s sur le terrain.</p> <p>Ainsi les photos ont-elles &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;es avec un t&eacute;l&eacute;phone portable et un appareil photo compact.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621713/_Michel_Simon_PELLETIER-_P60-1570268089.jpg" width="100%" /></p> <p><em>&laquo; Trois ann&eacute;es de travail dans les camps, valeurs de t&eacute;moignages, de souvenirs, de partages, valeurs aussi de col&egrave;re sourde face aux conditions d&#39;accueil des exil&eacute;s, face au durcissement de ton que l&#39;on observe actuellement. </em></p> <p><em>Pourquoi ai-je fait cet ouvrage ? Pour aider tout simplement, aider &agrave; abattre les pr&eacute;jug&eacute;s, les &quot;fake news&quot;, ces m&eacute;sinformations et d&eacute;sinformations si facilement r&eacute;pandues et si naus&eacute;abondes, essayer de faire prendre conscience que l&#39;immigration n&#39;est pas une invasion. Et, bien-s&ucirc;r, aider aussi le Collectif Monnier &agrave; poursuivre ses actions ! &raquo;</em></p> <p style="text-align:right">Michel Simon Pelletier</p> <blockquote> <p style="margin-left:40px; text-align:right">&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&laquo; Je suis de la couleur de ceux qu&#39;on pers&eacute;cute&nbsp;&nbsp;</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Sans aimer, sans ha&iuml;r les drapeaux diff&eacute;rents.</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Partout o&ugrave; l&#39;homme souffre il me voit dans ses rangs.</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Plus une race humaine est vaincue et fl&eacute;trie,</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Plus elle m&#39;est sacr&eacute;e et devient ma patrie. &raquo;</p> </blockquote> <p style="text-align:right"><strong>Alphonse de Lamartine,</strong></p> <p style="text-align:right">n&eacute; &agrave; M&acirc;con le 21 octobre 1790, extrait de &quot;Toussaint Louverture&quot;, 1850</p> <p style="text-align:center"><img alt="" height="280" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/625059/_Michel_Simon_PELLETIER-_P28-1571415970.jpg" width="374" /></p>

À quoi servira la collecte

<p style="margin-left:40px; text-align:right">Cette campagne de financement participatif vise &agrave; assurer l&#39;impression de 300 exemplaires ainsi que les frais de plateforme.</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Frais d&#39;imprimerie :&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 1800 &euro;</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Frais de plateforme :&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 160 &euro;</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Frais divers :&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 40 &euro;</p> <p style="margin-left:40px; text-align:right">Total :&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; 2000 &euro;</p> <p>Des b&eacute;n&eacute;fices, une partie des ventes sera vers&eacute;e &agrave; l&#39;association RESF M&acirc;con (R&eacute;seau Education Sans Fronti&egrave;res) qui assure la gestion financi&egrave;re officielle du Collectif Monnier.</p> <p>Le reste du b&eacute;n&eacute;fice couvrira les frais engag&eacute;s pour le reportage et assurera &agrave; l&#39;auteur la possibilit&eacute; d&#39;envisager d&#39;autres reportages sur le m&ecirc;me th&egrave;me ou autres.</p> <p>Au cas o&ugrave; la premi&egrave;re &eacute;dition serait &eacute;puis&eacute;e, un second tirage pourra &ecirc;tre envisag&eacute; afin d&#39;assurer les commandes.</p> <p><strong>REMISE DES CONTREPARTIES</strong></p> <p><strong>Les contreparties sont diff&eacute;renci&eacute;es en 2 cas :</strong></p> <p style="margin-left:40px">1- Pour les personnes pouvant se rendre &agrave; M&acirc;con (contreparties n&deg;2,4 et 6) le retrait du livre et des contreparties sera propos&eacute; lors de <strong>la Semaine humanitaire du collectif Forum de la solidarit&eacute; de M&acirc;con du 2 au 6 d&eacute;cembre 2019 &agrave; la MJC de l&#39;H&eacute;ritan de 13h30 &agrave; 19h, stand de la LDH (Ligue des droits de l&#39;homme).</strong></p> <p style="margin-left:40px">2- Pour les personnes ne pouvant se d&eacute;placer (contreparties n&deg;3,5 et 7) le livre et les contreparties, s&#39;il y a, seront envoy&eacute;s par la poste dans la mesure du possible entre le 1er et 20 d&eacute;cembre 2019.</p> <p><strong>VENTE EN LIBRAIRIE</strong></p> <p>Librairie &quot;LE CADRAN LUNAIRE&quot; 27, rue Franche &agrave; M&acirc;con.</p> <hr /> <p>AVEC TOUS MES REMERCIEMENTS !</p> <p>Michel Simon Pelletier</p> <hr /> <h2 style="text-align:center"><strong>Les photos des contreparties :</strong></h2> <p style="text-align:center">Chaque photo, tir&eacute;e sur papier professionnel 300gr, format 20x20 cm, sera dat&eacute;e et sign&eacute;e par l&#39;auteur au verso.</p> <p style="text-align:center">Encadr&eacute;es, elles seront d&#39;excellents &eacute;l&eacute;ments d&eacute;coratifs, coll&eacute;es par vos soins sur un carton elles deviendront cartes de No&euml;l, cartes de v&oelig;ux, cartes d&#39;anniversaires &agrave; votre convenance ...</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621715/_Michel_Simon_PELLETIER-_P113-1570268133.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621716/_Michel_Simon_PELLETIER-_P64-1570268154.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621717/_Michel_Simon_PELLETIER-_P83-1570268179.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/621718/20190807_Camp_PAPA_0013-Modifier-1570268191.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/624428/La_ronde_2-1571217963.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/624426/Le_cerceau-1571217384.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/624424/Le_re_veil-1571217338.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/624429/Gueule_d_ange_2-1571217984.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Remerciements les plus sincères pour le soutien que vous assurez à l'auteur et au collectif Monnier, via RESF Mâcon Cluny.
  • 2 contributions

OPTION RETRAIT A MACON

18 €

Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur. Le retrait du livre se fera lors de la Semaine humanitaire du collectif Forum de la solidarité de Mâcon du 2 au 6 décembre 2019 à la MJC de l'Héritan de 13h30 à 19h, stand de la LDH (Ligue des droits de l'homme).
  • 53 contributions

27 €

OPTION ENVOI POSTAL EN RECOMMANDÉ AR Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur, sera envoyé par la poste entre le 1 et 21 décembre 2019.
  • 16 contributions

40 €

OPTION RETRAIT A MACON Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur, et les 4 photos présentées en format 20x20 cm sur papier professionnel 300g, signées par l'auteur. A retirer à Mâcon lors de la Semaine humanitaire du collectif Forum de la solidarité de Mâcon du 2 au 6 décembre 2019 à la MJC de l'Héritan de 13h30 à 19h, stand de la LDH (Ligue des droits de l'homme).
  • 6 contributions

49 €

OPTION ENVOI POSTAL EN RECOMMANDÉ AR Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur, et les 4 photos présentées en format 20x20 cm sur papier professionnel 300g, signées par l'auteur, le tout envoyé par la poste entre le 1 et 21 décembre 2019.
  • 7 contributions

70 €

OPTION RETRAIT A MACON Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur, les huit photos présentées en format 20x20 cm sur papier professionnel 300g, signées par l'auteur. A retirer à Mâcon lors de la Semaine humanitaire du collectif Forum de la solidarité de Mâcon du 2 au 6 décembre 2019 à la MJC de l'Héritan de 13h30 à 19h, stand de la LDH (Ligue des droits de l'homme).
  • 2 contributions

79 €

OPTION ENVOI POSTAL EN RECOMMANDÉ AR Le livre "Un camp de France", signé par l'auteur, et les huit photos présentées en format 20x20 sur papier professionnel 300g, signées par l'auteur, le tout envoyé par la poste entre le 1 et 21 décembre 2019.
  • 2 contributions

200 €

Deux livres plus 2 packs des huit photos, le tout signé par l'auteur. A retirer à Mâcon lors de la Semaine humanitaire du collectif Forum de la solidarité de Mâcon du 2 au 6 décembre 2019 à la MJC de l'Héritan de 13h30 à 19h, stand de la LDH (Ligue des droits de l'homme). Ou envoi par recommandé AR, le tout envoyé par la poste entre le 1 et 21 décembre 2019.

Faire un don

Je donne ce que je veux