Jump to content

A la rue, O.Bloque

Theater

Project visual A la rue, O.Bloque
Checked circleSuccessful
48
Backers
Saturday, May 05, 2012
End date
€3,495
Out of €2,936
119 %

Théâtre documentaire et poétique, O.Bloque est un monologue cru, physique et sensoriel où la figure d’Ophélie devient la métaphore de nos générations précaires. Depuis 2005, l'auteur et metteur en scène Marina Damestoy a initié les mouvements sociaux Génération Précaire (accès à l'emploi pour les jeunes) et Jeudi-Noir (droit au logement)

Follow and share
Wednesday, September 25, 2013

A LA RUE, O-BLOQUE / 3 actus ! RDV en novembre au Théâtre de Belleville.

3_actus_

 

1. Le 17 octobre au Collectif 12  à Mante La Jolie + du 4 > 26 Novembre au Théâtre de Belleville : A LA RUE, O-BLOQUE - Version "Boîte noire"


4 et 5 octobre
à Eybens dans le cadre du Festival Rencontres-i
avec la complicité de l'Hexagone Scène Nationale arts science Meylan

17 octobre
à Mantes-La-Jolie
Collectif 12

4 - 26 novembre
Paris
Théâtre de Belleville

5 et 6 avril - Montreuil - Maison de l'arbre
réservation 01 48 06 72 34 – reservations@theatredebelleville.com

Mai au Grand Parquet à Paris.



Contact : Cie La Boîte Blanche / laboiteblanche@yahoo.fr/ 06 60 40 56 07


2 . Sortie de MANGEZ-MOI - Ed Publie.papier

"Un texte violent : approcher la précarité ultime, celles qui n'ont plus rien, au voisinage des tentes de Don Quichotte, au terme des tunnels de la drogue qui les accompagne. Et violence peut-être plus radicale dans le deuxième cahier, quand il est question de son propre chemin artistique. Comment on est reçu, comment on progresse. Ces communautés fragiles qui se créent autour d'une pièce de théâtre, d'un festival ou d'une pratique de rue. (...) Une implication militante auprès des sans-abri, sans laquelle il n'y aurait pas de devenir à ce visage entendu autrefois, et les textes écrits dans l'expérience même." François Bon
 



3 . Sortie de A.M.O - Ed Xérographes - Coll Intempéries(achat en ligne et en direct à l'auteur via le lien)

Triptyque questionnant la femme, selon trois figures de résistances. Ce projet littéraire et scénique puise sa source dans trois grandes figures classiques - Antigone, Médée, Ophélie - revisitées de façon radicalement contemporaine.
Trois étapes féminines vers un glissement hors la loi : soutien aux sans papiers, action terroriste, errance sans domicile.
Antigone, Médée, Ophélie, ces femmes soulèvent des questions politiques qui irriguent notre quotidien.
Au-delà, A.M.O, dans son intitulé même, jouxte l'amour dont il partage l'amorce, mais choisit d'en exprimer les effets contraires ; l'amour retroussé, propulsé contre lui-même.

- A.Collision , une jeune femme au caractère extrême, proche de celui d'Antigone, choisit la désobéissance civile face à l'outrage fait aux « sans-papiers » dans son propre pays. Elle s'engage auprès de ceux qu'elle considère comme ses frères dans une résistance originale, lui permettant de protéger leurs corps du froid, de la faim et des rafles policières.

- M.ay-Day est un monologue polyphonique autour du corps annexé, du territoire occupé. Tout y est précipité. Ainsi, Médée, Pythyie, Jason, Enfants-cœur, Créon, s'incarnent dans une même personne. « May day », s'inspirant très librement de la figure de Médée, nous dit que l'injustice et l'impuissance pourront toujours êtres transcendés en répliquant de façon inouïe au persécuteur. Riposte autrefois qualifiée d'« action directe » et désignée de nos jours par un mot tabou : « terrorisme ».

- O.Bloque est un dialogue intérieur, éclaté, dit par un seul personnage et au final exposé à chacun. Il raconte l'histoire d'une Ophélie contemporaine, jolie jeune fille éduquée, issue d'une famille aisée, qui glisse irréversiblement sur les pentes d'une société absurde, jusqu'à en partager la folie. Cette jeune femme déchue, tombée à la rue comme en désuétude, trace ses pensées au fond d'un cahier. Elle jalonne son errance par ses mots, dernière rambarde pour ne pas disparaître tout à fait.
Plus d'infos :http://marinadamestoy.com/livres/



Et toujours, A LA RUE, O-BLOQUE / Interventions Hors les murs, un projet STF (Sans Théâtre Fixe)

L'expérience tout terrain :
"Nous jouons A la rue, O-Bloque également de façon impromptue et gratuite dans l'espace urbain (supermarchés, postes, gares, jardin d'hôpitaux, métro, etc.) afin de donner à entendre cette voix de SDF, sans jeu théâtral apparent.
Est-ce du théâtre d'intervention ? La comédienne joue un rôle (mon auto-fiction) le public ne le sait pas, s'engage souvent dans une discussion, le texte s'arrête, il y a échange, puis le texte reprend mine de rien, ma petite caméra filme, comme l'iphone qui enregistre tout.
Société du spectacle, certes mais nous tentons de montrer l'in-montrable. Sommes-nous dans le documentaire, dans le jeu, dans la vie ? Toutes ces frontières n'existent plus ; chaque individu, rencontré aura son avis personnel selon l'expérience passée avec nous et prendra naturellement sa place d'acteur. Ca ne ressemble à rien que je connaisse. Un happening discret, où un personnage se raconte et n'existe que dans le rapport particulier qu'il a avec les passants, l'espace public.
Par la même, une grande joie et l'impression d'avoir raison de vivre ce projet de cette façon : un "théâtre" reclus mais affranchi, libre... un "théâtre" sur l'exclusion, mais qui reconquière la rue.
Donner voix à l'errance via un projet STF (sans théâtre fixe), dans des endroits improbables. Se ré-approprier une réalité sociale abrupte et la restituer de façon crue, gratuite, tout aussi abrupte (sans rdv ni billetterie)
Porter la parole de cette SDF dans la rue et sur scène, faire en sorte que l'un nourrisse l'autre, c'est du théâtre documentaire, mais pas que, c'est aussi donner la voix à ceux dont on s'accommode si bien du silence. Et sans misérabilisme, révéler l'individualité des sans-voix, la capacité à surprendre, politiquement, sensiblement.
Une expérience de littérature orale autour de l'exclusion. Et quand l'on constate à quel point cela délie les langues, on peut se demander si cette expérience parvient à transformer l'exclusion en communion ?" Marina Damestoy


Teaser Tout Terrain :http://vimeo.com/67731498

+++ https://www.facebook.com/obloque.laboiteblanche






 

Monday, June 03, 2013

A la rue, O.Bloque IN "L'habitude de la liberté" à Confluences le 14 juin à 22h

L'occasion de nous retrouver !

A la rue, O-Bloque  fait partie des 72 textes lus au cours du Marathon "L'habitude de la liberté" à Confluences le 14 juin. Début du marathon à 22h. A la rue, O-Bloque  sera joué à 23h30.

 

plan et infos pratiques:
https://www.facebook.com/events/553416911375166/

190 boulevard de Charonne, 75020 ParisHabitudeelalibertejp-wwzo



///////////////////

Entendre le texte d'A la rue, O-Bloque en ligne (27 mn):


http://soundcloud.com/aniramdam/o-bloque-marina-damestoy

Visuels et notes sur le projet :

http://www.facebook.com/obloque.laboiteblanche ou http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/o-bloque/wall

regarder le Teaser:

http://vimeo.com/43248005

 

 

 

Saturday, March 16, 2013

Donnateurs... RDV au 104 mardi ou mercredi !

580642_121107531408473_1796235194_n

Nous sommes arrivés mardi matin au 104. Installés dans l'atelier 13 et en mode "tout terrain"

=>couloirs, écuries, halle Curial.

 

On vous montre le travail le 19 mars à 17h et le 20 mars à 18h.

 

Attention, les places sont limitées, du coup il vous faudra écrire à laboiteblanche@yahoo.fr pour confirmation.156788_121107478075145_1520368468_n67024_121107428075150_83431308_n  

Wednesday, March 13, 2013

2ème jour de répétition au 104. Rdv le 19 ou le 20 !

Dsc_0036 Dsc_0042 Dsc_0048 Dsc_0050 Dsc_0095 Dsc_0087 Dsc_0073 Dsc_0066

Tuesday, March 12, 2013

Présentation d'O-Bloque au 104 les 19 et 20 mars

En résidence au 104 du 12 au 20 mars. Le projet O-Bloque s'installe dans l'atelier 13 et en mode "tout terrain" =>couloirs, écuries, halle Curial. On vous montre le travail le 19 mars à 17h et le 20 mars à 18h... Attention, les places sont limitées, du coup il vous faudra écrire à laboiteblanche@yahoo.fr pour recevoir votre confirmation.

 

En ravanche, j'ouvre les répétitions à ceux qui nous ont soutenus ... écrivez ou appellez-moi !

 

Marina

Dsc_0040

Monday, January 21, 2013

Marina Damestoy sur France Culture // La Vignette : 5 '

Wednesday, November 07, 2012

O-Bloque version tout terrain # 4

O-Bloque  se déploit dans la ville, en impromptus... nous travaillons le texte partout, fin de marché à Barbès, jardin d'hôpital, supermarché, puis le métro, les ponts, les parkings. les passants nous conseillent les grilles de l'Elysée... l'hiver sera tout terrain... à suivre !

 

Si vous souhaitez vous joindre aux répétitions, soyez prêts au dernier moment : laboiteblanche@yahoo.fr.

 

Répétition 'sauvage ' Mercredi 2 novembre, 16h30 à la Gare du Nord

Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
Picasa Web Albums - marina
 
 

 

Friday, October 12, 2012

Article de Philippe du Vignal sur la présentation d'O-BLOQUE au TARMAC

O-Bloque

Posté dans 25 septembre, 2012 dans critique.

 

 

Picasa Web Albums - marina

 

O-Bloque, conception et mise en scène de Marie Damestoy.

 

Cette performance/spectacle, qui mérite mieux que son titre pas très fûté, est comme l’indique sa conceptrice, l’une des parties du triptyque A. M. O. où elle fait appel à trois figures de la résistance féminine: Antigone, Médée, Ophélie, dénominateur commun d’un glissement hors-la-loi, hors la norme, à l’image du parcours de cette jeune femme de 33 ans qui séjourna un temps aux Beaux-Arts de Cergy-Pontoise puis aux universités de Nanterre et Saint-Charles en philosophie-esthétique, avant de faire un tour du monde, d’écrire dans plusieurs revues et si l’on a bien compris, de vivre un moment dans la rue. Pour finir par s’occuper de gestion de spectacles… C’est de cette expérience de SDF qu’elle a eu envie de parler et de mettre en scène , dans un monologue/exorcisme de 45 minutes, sur fond d’autobiographie, un moment de la vie d’une jeune fille de bonne famille comme on dit, qui, de façon irréversible, va se retrouver à la rue et glisser vers la déchéance et la folie. Malgré des études dites supérieures -DESS accumulés en mille-feuilles  que l’Etat, tous gouvernements confondus a laissé proliférer et qui n’aboutissent nt à rien dans une société française encombrée de sur-diplômés mais où il faut lutter pour trouver un plombier ou un menuisier compétent. La jeune fille  fait donc la dure expérience de la solitude, de l’alcool, de la saleté physique, de la faim et du froid. Et pire encore, celle de l’humiliation; elle vit dehors par tous les temps, enfermée dans son sac de couchage, substitut du ventre maternel et dernier refuge avant la déchéance totale. Avec l’interminable ballet devant des passants qui lui jettent un regard indifférent ou vaguement apitoyé. Et quand on lui donne un ticket-restaurant, on le lui fait durement sentir: « C »est pour manger chaud,  lui dit une brave dame,  qui croit bon de préciser : « C’est le patronat qui en paye la moitié ». Sans commentaires. Seule sur le plateau, Pénélope Perdereau est, en jeans et pull à col roulé, cette jeune femme à la fois cynique, désespérée et au bord du gouffre. Les mots de Marie Damestoy claquent avec conviction et précision. Sans aucun effet de manches ; l’actrice est juste aidée par de -trop?- belles lumières et par une partition sonore parfois un peu envahissante. N’importe, le texte passe, et Marie Damestoy qui maîtrise parfaitement l’espace et le temps -merci Cergy- sait créer de très belles images comme cette fin, où la jeune femme s’allonge entre deux cartons, ou tire derrière elle une sorte traîne de robe de mariée faite de morceaux de carton ondulé et de boules de film plastique. C’est intelligent et beau, cela ne s’embarrasse pas d’effets vidéo, et rappelle à la fois, aux meilleurs moments, Wilson et Kantor.  Si, si ,c’est vrai! Le travail en cours, généreusement accueillie pour une présentation par le Tarmac, est encore un peu brut de décoffrage. Mais où l’on sent quelque chose de prometteur, si les petits cochons ne mangent pas Marie Damestoy. Création  prévue en janvier prochain à Meylan (Isère).

 

Philippe du Vignal

Thursday, October 11, 2012

O-Bloque, tout terrain

O-Bloque  se déploit dans la ville, en impromptus... nous travaillons le texte partout, fin de marché à Barbès, jardin d'hôpital, supermarché, puis le métro, les ponts, les parkings. les passants nous conseillent les grilles de l'Elysée... l'hiver sera tout terrain... à suivre !

 

Si vous souhaitez vous joindre aux répétitions, soyez prêts au dernier moment : laboiteblanche@yahoo.fr.

 

Répétition 'sauvage ' Mercredi 10 octobre, 18h30 au magasin Carrefour du Boulvevard Barbès

 

Picasa Web Albums - marina   Picasa Web Albums - marina    

Picasa Web Albums - marina

 

Picasa Web Albums - marina      

 

 

Jardin de l'hôpital Lariboisière

 

Picasa Web Albums - marina

 

Glanage à l'issue du marché Barbès, un samedi de septembre.

 

Picasa Web Albums - marina

 

Picasa Web Albums - marina

 

 

Picasa Web Albums - marina    

Thursday, September 20, 2012

Retour d'O-BLOQUE

Grâce à vous et au soutien d'Aracadi (Région I-D-F) nous avons bénéficié de 6 jours de résidence au TARMAC (ancien TEP). Avec son magnifique plateau de 9 mètres d'ouvertures, nous avons pu reprendre le travail dans d'aussi bonnes conditions qu'au Collectif 12 en avril dernier. Nous avons joué hier devant une cinquantaine de personnes et, de l'avis général, c'était une très bonne représentation... il reste biensur encore du chemin à parcourir et je ne manquerai pas de vous tenir au courant de la prochaine résidence. En attendant, voici la soirée en images...   Merci de votre sourtien !   Marina Picasa Web Albums - marina   Montage de la boîte noire du son et des lumières le mercredi 12 septembre

Picasa Web Albums - marina

Repésentation du 19 septembre // Où suis-je ? 115, dortoirs, douches collectives

Picasa Web Albums - marina

L'espace de l'écrit aux interméiaires sales.

Manger avec mes fautes, mâcher mes mots, je suis les larmes de ma tranche d'âge.

Picasa Web Albums - marina

Farine en bouche, la neige sous mes chaussures.

Lumière  latérale.

Je baisse la tête sous les flocons gothiques.

Seule sur un chemin recouvert - donc imaginaire- les rues s'ouvrent, me tendent les bras rameaux de leurs issues produigues.

Et chaque pas rappelle ma présence derrière moi - trop tard.

Perdre les indications des clefs du retour.

Picasa Web Albums - marina   D'habiter à prétendre-futur-test3

 

Wednesday, September 05, 2012

O-Bloque // Invitation au Tarmac le 19 septembre à 17h

Picasa Web Albums - marina

 

Voilà un projet auquel nous tenons résolument, alors je persévère et je suis heureuse de pouvoir vous inviter à la présentation d'O-Bloque le 19 septembre à 17 h à l'issue d'une résidence au Tarmac.159 Avenue Gambetta  75020 Paris. M° Gambetta.

La Région Ile-de-France vient en effet de nous permettre de prolonger le travail en nous accordant 6 jours consacrés à la création des lumières.

A noter, deux séances de répétitions seront ouvertes les 17 et 18 septembre 2012 à 17h pour ceux qui ne pourraient nous rejoindre le 19.

 

Au plaisir de vous retrouver... très vite, donc !

 

Marina

 

 

Friday, June 01, 2012

O-Bloque. Vidéo issue de la résidence au Collectif 12

Vidéo

 

Saturday, April 28, 2012

En chantier ...

 

Quelques esquisses du plateau et du travail dans la salle de répétition...alt

-

alt

 

-

 

alt

 

 

alt

 

alt

-

alt

alt----------------------------------Eric Houzet / Création son

alt

----------------------------------Bastien Peratla /Lumières

 

 alt

---------------------------------- Noélie Giraud et Pénélope Perdereau dans la salle de danse

alt----------------------------------Pénelope Perdereaualtaltalt-----------------------------------Soline De Warren /Regard Artistiquealt

 

 

 

 

 

 

 

Sunday, April 22, 2012

Arrivée en résience au Collectif 12

Nous voilà sur le grand plateau avec Noélie Giraud sur la scène, Pénélope Perdereau à la reprise, Eric Houzet à la création son, Bastien Peralat aux lumières.

alt.alt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

alt

Thursday, April 19, 2012

102 % de l'objectif atteint à j-15 !

 

altBonjour,

Vous êtes 36 bienfaiteurs du projet O-Bloque et la collecte est réussie grâce à chacun de vous.

Ce type de financement, de plus en plus en vogue ailleurs, reste atypique en France en ce qui concerne les créations théâtrales, mais vous venez de démontrer son intérêt : on passe de la consommation de masse et du soutien anonyme, à une implication des personnes par rapport à des productions culturelles choisies. A l'heure de la crispation des financements publics, il est d'autant plus compliqué  de diriger les subventions vers des projets de nature expérimentalle; nous venons de trouver ensemble une belle alternative, généreuse, intelligente et militante.

Des nouvelles du projet :

Demain, nous partons à Mantes La Jolie pour une résidence de recherche de 10 jours au Collectif 12. Nous allons retravailler la bande son amorcée en décembre et aborder une scénographie légère à base de barricade-abri-radeau en carton et d'une "montgolfière" horizontale faite de sacs plastiques assemblés. Nous restera à créer la lumière lors d'une résidence prochaine. A l'issue de ces temps de travail, nous parviendrons à une performance de 50 minutes que l'on jouera aussi bien dans les théâtres (Scène nationale de Meylan en octobre 2013, autres partenariats en cours) que dans des parkings, squat, etc... A suivre.

 

Un immense merci !


Marina Damestoy
06 60 40 56 07

alt

altalt

Sunday, April 08, 2012

Merci et en route pour les 26 derniers jours !

Chers donateurs,

 

De retour d'un petit séjour à la campagne, bien loin du net, afin de mettre au point le contenu des répétitions et les prémices de la scénographie.

Bravo à vous tous, vous etes actuellement 24 à soutenir activement O-Bloque et c'est déjà beaucoup ! Un salut particulier à ceux dont on ne sait qui ils sont (les pseudos indécodables...) et que je ne peux donc pas remercier directement.alt

Voici  quelques  images de la dernière lecture et autres repérages ... visibles ici:

https://picasaweb.google.com/aniramdam/OBloque?authuser=0&feat=directlink

 

=> Il nous reste 26 jours pour rassembler les derniers 750 euros qui permettront de réussir la collecte de 2 900 euros. Encore pas mal de temps mais mutualiser nos réseaux sera précieux pour réussir !

 

 //////////////////////////////////////

 

O-Bloque, porte la parole d'une Ophélie contemporaine, jeune fille déchue, tombée à la rue.

  Ecouter le texte : http://soundcloud.com/aniramdam/o-bloque-marina-damestoy/s-cSk2t       O-Bloque poursuit son appel aux dons et à bien besoin de vous ( dès 10 euros). Plus que  26 jours pour réunir les 2 900 euros nécessaires à la création !   Contribuer à la création http://www.kisskissbankbank.com/projects/o-bloque       C'est militant, c'est autonome... Merci de faire passer !   Marina

 

 alt

Sunday, April 01, 2012

Hier... journée Miraculeuse

Quel réveil !

Six (très) généreux donnateurs  vous ont rejoint : Mobile, Emmanuel, Pierre, JP, Sam et Philippe (qui à carrément acheté une réprésentation du spectcale !)

Merci ! Grâce à vous tous, on passe le cap de la moitié des fonds necessaires pour réussir le projet !

On est à 64 % et il reste 33 jours. De quoi voir venir et transformer l'essai !!!


Et dire que hier matin, j'étais inquiete ;-)

+++ Ce soir, rdv avec le directeur de la scène nationale de Meylan pour contractualiser le création en octobre 2013 (aux dernières nouvelles) si! si! on travaille même le dimanche ...

 

--- Et toujours : N'hésitez pas à diffuser le projet autour de vous ! Il y a des onglets "face book", etc. sur lesquels cliquer pour les adeptes des réseaux sociaux (dont je ne suis pas)

 

Grand merci à chacun des 17 bienfaiteurs d'O-Bloque!

 

Marina

 

 

Tuesday, March 27, 2012

11 bienfaiteurs et beaucoup d'élan pour les 38 jours à venir

Et cinq donnateurs en plus pour une envolée de 200 euros depuis hier... que vous dire : vous etes tous invités à l'apéros chez moi dans 38 jours ! Et pour les quelques uns à l'étranger, c'est à charge de revanche !

Nous rentrons en répétition au Collectif 12 (Mantes La Jolie) le 19 avril pour 10 jours !

Staring : Noélie Giraud et -en relais- Pénélope Perdereau au plateau, Eric et Bastien aux manettes !

Inconditionnele "Merci" pour votre soutien - avec deux spéciales dédicasses à Lililasorcière et Balaitout (qui es-tu ?) qui ont fait une folie - et surtout... surtout, n'hésitez pas à faire circuler l'info autour de vous afin que cet OVNI prenne de la hauteur !

 

Marina

 

Friday, March 23, 2012

J - 42

 

Quel plaisir de vous voir croire en ce projet.

Je suis particulièrement touchée parceque vous êtes les six premiers et que ça avance vite (310 euros en 48h) même si la route est longue !

Chapeau bas pour  "Albo" qui s'est engagé sur une somme très importante !

Mille merci à chacun de vous.

N'hésitez pas à diffuser le projet autour de vous ! Y'a un espece de badge special face book sur lequel cliquer pour les adeptes des réseaux sociaux (dont je ne suis pas)

A très bientôt au bout du mail,

Marina