Braco Passion "Le Polar"

Assistez à la naissance en direct d'une nouvelle série de 12 romans avec adaptation cinématographique. La série de Christophe Mayor "Braco-Passion" représente 12 Romans qui retracent la vie de plusieurs braqueurs dans la haine, la passion et le sang. Romans noirs qui ont inspirés l'Auteur à créer "Braquo-Mania" Association 1901 de soutien aux victimes des violences.

Project visual Braco Passion "Le Polar"
Failed
0
Backers
06/30/2012
End date
€0
Out of €2,000
0 %
Wednesday, May 30, 2012

N'attendez plus ! Allez le chercher chez votre libraire de quartier ou commandez-le à grandecran.production@yahoo.fr avec la dédicace de l'auteur !

<iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="281" src="http://www.youtube.com/embed/-18EoHWmfYo?wmode=opaque&amp;fs=1&amp;feature=oembed" width="500"></iframe> <p>  </p>   <p>  </p>  
Monday, May 28, 2012

En Librairie en Juin 2012. Chez votre Libraire.

<p> Bonjour les amis, pour ma nouvelle collection à paraître et les Titres dont la publication est imminente, je vous informe que vous aurez la possibilité de trouver mes polars « Braco Passion » sur : - Les Fichiers Nationaux et internationaux : FEL – DILICOM  (Le réseau du Livre) …  -Dans les Librairies, Fnac et Cultura en France, amazon.fr et .com, alapage.com, priceminister, … N’hésitez pas à passer voir le Libraire de votre secteur à partir du 01 Juin 2012 pour lui passer votre commande : Auteur : Christophe Mayor « Braco Passion » Haine et Passion pour un Braquage Sanglant aux Editions MAYOR,  il sera heureux de vous le réserver.  -Ou encore de le commander sur les nombreux sites web mis à votre disposition. -Vous pouvez aussi le commander par GEP-PROD : grandecran.production@yahoo.fr (GEP-PROD étant l’Association qui prend en charge l’adaptation cinématographique du roman) (Engagements et partenariats officiels et en cours) Merci et bonne lecture Culturellement et Amicalement Christophe Mayor</p>
Monday, May 28, 2012

Plus qu’une aventure, une passion qui occupera ma vie jusqu’à la fin de mes jours !

<p>  </p> <p> <strong>Un Tournant dans ma vie !</strong></p> <p> Ecrire un livre peut sans doute constituer une épreuve pour son auteur, mais le faire éditer en est certainement une tout aussi redoutable.</p> <p> N’étant ni de près, ni de loin familier du milieu de l’édition, même si par le passé j’ai été Directeur de publication d’un journal hebdomadaire Gratuit, et que j’ai participé à la réalisation de 3 petits romans sans en avoir ni la maîtrise, ni l’exclusivité, j’ai naturellement recherché quelques informations, mais tout cela m’a laissé perplexe.</p> <p>  </p> - les grands éditeurs de la place reçoivent dix ou quinze manuscrits par jour, donc la chance est bien mince. Mais naturellement, ne gagnent au loto que ceux qui jouent... <p>  </p> - les petits éditeurs peuvent donner plus d’espoir à l’écrivain néophyte. mais ce n'est tout de même pas assuré, <p>  </p> - l'édition à compte d'auteur peut cacher quelques véritables arnaques (qualité du travail, coût, pas de réelle commercialisation, le paiement de l’auteur une seule fois par an, un reversement entre 0,80 cts et 2 € pour les plus chanceux etc…...), Seuls les grands auteurs peuvent prétendre à de véritables revenus et des Avaloirs par trimestres. Le milieu littéraire n’est pas du tout évident. <p>  </p> - enfin, à l’heure d’internet, la quasi-totalité des éditeurs présumés sérieux exigent encore un envoi de manuscrit, donc photocopies, timbres, protection des droits avant l’envoi ... un vrai investissement avant même de savoir ou de recevoir un refus entre 4 et 7 semaines après. Perte de temps et d’argent. <p> Malgré tout, j'ai fait quelques tentatives pouvant se compter sur les doigts d'une main. Elles m'ont valu autant de réponses "bateaux" : « malgré ses qualités votre manuscrit ne correspond pas à notre ligne éditoriale ». Une seule réponse sérieusement motivée m'a conduit à relire mon texte et à l'améliorer encore par quelques corrections avant que le correcteur de mon tapuscrit interviennent, cependant aller plus loin m'aurait entrainé à perdre ma liberté d'auteur pour rentrer dans un texte formaté. Cette expérience m'a cependant permis de prendre suffisamment de recul par rapport à mon travail pour acquérir quelques certitudes sur la qualité et l'originalité de mon écriture.</p> <p> Rester ainsi dans l'expectative fait perdre beaucoup de temps, et l'on pourrait si l'on n'y prend garde tout simplement se décourager après quelques essais infructueux. J'ai donc décidé de remettre à plus tard une édition de mon livre par le circuit des éditeurs traditionnels, et de me tourner vers l'autoédition.</p> <p> A partir de cet instant, tout est devenu plus facile. Je n'étais plus l'écrivain isolé se cherchant une légitimité d'auteur, mais cet auteur engagé dans une action concrète pour l'édition de son ouvrage. J'ai trouvé des correspondants, pour des conseils clairs et avisés dans les différentes étapes, du premier contact jusqu'à la finalisation de mon Tapuscrit:</p> <p>  </p> - des consignes précises et compréhensives concernant tous les aspects techniques pour améliorer la mise en page et élaborer la couverture qu’en fait j’ai pratiquement conçu en totalité, comme certaines phases de la conception de l'ouvrage que je souhaitais réaliser moi-même, tout en restant extrêmement disponible pour me conseiller. J'ai grandement apprécié cette délicatesse et cette efficacité de mes correspondants que je remercie (l’imprimeur et le correcteur de mon ouvrage). <p>  </p> <p> Aujourd'hui, quatre mois après avoir donné le feu vert pour le bon à tirer, l'aventure continue donc avec la commercialisation de mon livre. Car c'est un autre métier que celui d'écrivain ou plutôt conteur d’histoires comme j’aime me nommer.</p> <p>  </p> <p> Mes premières conclusions :</p> <p>  </p> - Le nombre d'exemplaires à imprimer, même en prévoyant les souhaits de commandes, ne pouvait pas être trop important, mais le « insuffisant » entraine inévitablement un coût de revient du livre supérieur. Il m'a fallu rapidement procéder à une seconde commande d’impression. Je ne peux cependant m'en plaindre. <p>  </p> - Le prix de mon ouvrage (17 €), est parfait pour une vente nationale et internationale, car lorsqu'on s'oriente vers une diffusion sur l'ensemble de la France par le réseau des libraires. Il faut en effet bien prendre en compte l'ensemble des coûts au-delà de celui de l'édition elle-même : la commission du libraire, celui non négligeable des frais de port, les charges sociales de l'auteur, la mise en place d’une logistique hors normes, Bref... <p>  </p> <p> A aucun moment je n'ai regretté d'être allé au bout de ma démarche, et l'existence bien concrète de ce premier Titre de ma propre collection Braco Passion constitue déjà une sacrée récompense. Alors, au-delà tout est bonus : des souhaits de lecteurs particulièrement chaleureux, mon ouvrage présenté sur table, dans la vitrine de grandes librairies et de grands magasins, interview... Certes, tout cela est gratifiant, comme le sont les paroles de futurs lecteurs connus ou inconnus et le projet d’adaptation cinématographique par la structure associative GEP-PROD.</p> <p>  </p> <p> Presque 1200 heures de travail personnel sur ce livre, et beaucoup d’argent investi pour une expérience littéraire fascinante et passionnante dans laquelle je vais parcourir la France au-devant des lecteurs afin de vivre avec eux cette passion dévorante encore plus affichée avec la future adaptation cinématographique. Celle-ci qui prendra le temps qu’il faudra mais sera menée à son terme.</p> <p> Le but est bel et bien de voir mes histoires au cinéma. Peu importe la bonne ou mauvaise critique que recevra ce premier polar, le 2e sera sous impression d’ici 3 mois. Le projet du film continu, avec la finalisation du scénario en cours du premier Titre alors même que la sortie du livre vient d’être annoncée.</p> <p>  </p> <p> <strong>Je suis absolument « Braquo-Mania », j’ai trouvé mon chemin et le sens de ma vie avec cette création et je veux vivre cette passion jusqu’à la fin de mes jours !</strong></p> <p>  </p> <p> Merci pour votre aide, merci pour votre soutien, merci pour vos premières commandes et longue vie à Braco Passion !</p> <p>  </p> <p> Christophe Mayor</p> <p> Auteur-Editeur</p> <p> AFNIL - ISBN - International Standard Book Number N° editeur AFNIL de L'Auteur : 979-10-91471 GSM : 06.27.70.71.78.</p> <p> http://www.braco-passion.com/</p> <p> Chaîne Youtube :http://www.youtube.com/user/GrandEcranProduction</p>