Dans la forêt du cinéma

Aider un vénérable botaniste, Francis Hallé, qui à 80 ans, continue plus que jamais son combat pour la survie des forêts tropicales.

Project visual Dans la forêt du cinéma
Successful
257
Backers
04/02/2019
End date
€14,574
Out of €10,000
146 %
Tuesday, July 13, 2021

Bonjour à vous, fidèles et soutiens de la première heure ! Aujourd’hui « Poumon vert et tapis rouge » est programmé pour une sortie en salles, au cinéma, le mercredi 29 septembre 2021. Quelle aventure cette sortie de film ! Quelle aventure pour participer au combat de protection pour les forêts ! Il faut en franchir des obstacles, en relever des challenges ! Avec la production, le distributeur, Francis Halle, les associations partenaires (WWF, Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace, la LPO, Les Amis de la Terre, Mr Mondialisation, ASPAS, FCPN, FERUS, France Nature Environnement, Goodplanet, Association Françis Halle, Fondation IRIS) nous allons faire le maximum pour faire exister le film et son message. Votre aide aussi sera précieuse ! Vous êtes le noyau qui nous a donné l’énergie de persévérer, vous étiez là avant de nombreux partenaires aujourd’hui officiels. On continue donc ensemble. Je mettrai régulièrement sur cette page des visuels, à partager à votre gré auprès des personnes de votre connaissance, de vos réseaux, sociaux ou non. Pour polliniser au mieux, le plus largement possible, et de façon décalée, le combat du botaniste Francis Halle. Un grand merci d’avoir été là, d’avoir cru à ce projet ! Et….en avant les arbres ! Luc PS : une tournée d’avant-premières se met petit à petit en place via le distributeur Destiny Films, les productions MC4, Blue Hour Films, et certaines associations qui nous contactent. Je vous tiendrai au courant régulièrement des dates et des lieux. Ci-dessous celles qui sont d’ores et déjà confirmées. D’autres sont en train de se chercher une date. Celles et ceux qui parmi vous ont une avant-première dans leurs contre-parties seront bien sûr contacté(e)s directement ! A ce jour : 6 juillet : Strasbourg, cinéma Odyssée 19h30 8 juillet : Vannes, cinéma La Garenne, 18h15 9 juillet : Douchy les mines, cinemaginaire, 19h 3 septembre : Ville fontaine, 5 septembre : Guingamp, cinéma les korrigans, 18h 6 septembre : Nantes, Cinéma bonne garde 7 septembre : Montfort sur Meu (mon village breton) 8 septembre : Breal sous montfort, ille et vilaine 9 septembre : Eymoutiers 10 septembre : La Roche Calais (Dordogne) 11 septembre : Thiviers (Dordogne) 12 septembre : Montguyon (Dordogne) 15 septembre : La Ciotat 17 septembre : Plelan le grand 18 septembre : Saint Lunaire 19 septembre : Saint sigolène 24 septembre : fos sur mer 25 septembre : Liffre (Rennes) XX septembre : Paris (en cours) Une vingtaine de projections pour le moment sont aussi calées après la sortie officielle du mercredi 29 septembre. Je vous enverrai la liste complète à la rentrée de septembre.
Tuesday, December 22, 2020

Bonjour à toutes et tous J’espère tout d’abord que vous allez bien, et que vous vous êtes préparés, malgré le contexte, à passer de bonnes fêtes de fin d’année !!! Quelques nouvelles ! On a cru jusqu'au dernier moment que l'on pourrait bien sortir "Poumon Vert et tapis rouge" au cinéma le mercredi 20 janvier... et puis patatras, les nouvelles mesures sanitaires ont changé la donne (Plusieurs centaines de films en attente pour s'exprimer dans les salles...), elles ont poussé le distributeur Destiny Films, les producteurs MC4 et Blue Hour à ajourner la sortie de plusieurs mois ! C’est ce qui s’appelle se faire désirer ! Mais comme l’un des enseignements du film est de ne jamais rien lâcher ! Voilà une belle occasion de le faire ! Sincèrement on s’en serait bien passé... Mais comme j’essaie toujours de transformer un inconvénient en avantage… On va pouvoir profiter de ce temps là pour préparer la sortie comme jamais ! L'affiche est prête, la bande annonce est prête, le dossier de presse est prêt, il nous reste donc à bien informer le premier cercle d'amis, le deuxième cercle, le troisième cercle... le centième cercle... le 999eme cercle… jusqu’à Trump et Bolsonaro… Enfin bref, tout le monde sera tellement au courant qu’il faudra construire des cinémas pour accueillir tous les spectateurs !!! Et DiCaprio aura le temps de lancer la production de « The Botanist » ! Et puis toutes les grandes associations qui ont vu le film sont derrière nous  : WWF, Greenpeace, Fondation Nicolas Hulot, Good Planet, LPO, ASPAS, Fondation IRIS,  Canopée, Férus, CPN, France Nature environnement, Les amis de la Terre… et nous aident à tenir bon ! Également le magazine ELLE, qui vient de sortir et avait déjà imprimé son commentaire du film dans le mensuel : « Tout simplement génial ! » Et vous bien sûr, que nous- Mc4, Blue Hour, Destiny Films et moi - ne remercierons jamais assez de former ce noyau solidaire, essentiel pour se sentir soutenus, compris, et  passer tous les obstacles. D’ici là, pour aider symboliquement les forêts, et pour ceux qui peuvent le faire : plantons des arbres ! De mon côté, en famille,  nous avons commencé par planter un chêne  et un orme (arbre en voie de disparition dans nos campagnes ), que nous avons baptisés « Poumon vert » et « Tapis rouge » ;-) Mine de rien, si nous plantons tous deux ou trois arbres (même si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez le faire au bord d’une route, dans un terrain vague,  un jardin abandonné…). On pourra dire que ce projet KKBB nous aura au moins amené à planter un millier d’arbres aux quatre coins de la France ! Une belle part de colibri. On se tient au courant ! Belle énergie à vous, Haut les cœurs Et joyeux Noël quoiqu’il arrive ! Luc
Thursday, November 26, 2020

LE COMPTE A REBOURS EST LANCE ! En avant les arbres !!!! Bonjour à toutes et à tous ! Suite aux annonces du gouvernement, la sortie du film POUMON VERT ET TAPIS ROUGE est confirmée pour le mercredi 20 janvier 2021 ! Quand je pense aue j'ai écrit les premières lignes de "The Botanist" il y à 17ans... Que l'idée de ce film est née il y a 10ans... que les dernières images ont été tournées au début de cette année... Et qu'il reste moins de deux mois avant sa sortie, que le compte à rebours est lancé... ça me donne un peu le vertige ! Tout cela parce qu'un jour il y à vingt ans je rencontrais le botaniste Francis Hallé au sommet de la canopée de Madagascar, et que ce grand monsieur m'avait touché, ému par son combat. Vous avez toutes et tous beaucoup compté dans ce long processus : avec vous, et toute l'équipe qui m'a épaulé pour le tournage, le montage, la production, nous sommes ensemble le noyau dur de l'equipe du film. La sortie va beaucoup dépendre de nous tous aussi : même si Greenpeace, le WWF - qui ont beaucoup aimé le film - viennent rejoindre les premiers soutiens, Nicolas Hulot et la FNH, Yann Arthus Bertrand et Goodplanet, Alain Bougrain Dubourg et la LPO, l'ASPAS, FERUS, Canopée, France Nature Environnement, CPN, les Amis de la Terre, Ushuaia TV, Terre Sauvage, Mr Mondialisation, ce sont bien nos contacts, nos amis, nos conjoints ou nos jeunes, qui seront à priori les premiers spectateurs du film, et qui lanceront la dynamique de ce film, de cette démarche originale pour les forêts. En ces temps de COVID sortir un film est un vrai casse-tête. A cause de ce virus toute la tournée d'avant-premières, les projections avec les groupements d'exploitants de salles, tout a été annulé ... Pas facile de faire une promo ! Je me console en me disant que ce petit corona est peut-être, à terme, un mal pour un bien, pour la planète, pour nous. A suivre... Mais on ne lâche rien : Les premiers retours presse (A paraître en janvier) sont tous positifs, voire très positifs, et puis on a une affiche (ci-jointe), une bande annonce qui sera prête à rouler sur tout le web début janvier ;-) un site du film qui se termine ces jours-ci, et un petit bandeau que je mets dès maintenant en signature au bas de chacun de mes mails. (Disponible si cela vous dit de faire pareil en m'écrivant à marescot@orange.fr) Alors pour les arbres, les forêts, Francis Hallé : Banzaï !!! A très vite pour d'autres nouvelles ! Prenez soin de vous et encore une fois merci. Luc
Wednesday, September 16, 2020

POUMON VERT ET TAPIS ROUGE sortira le mercredi 20 janvier 2021 au cinéma Que de mois, d’années d’efforts, mais on y arrive :) Avec toujours le même objectif : participer avec une histoire originale – dans les dédales du monde du cinéma - à polliniser plus largement le message pour les forêts, le combat du botaniste Francis Halle. Vous avez été nos premiers soutiens ! La Fondation Iris aussi. Aujourd’hui vous êtes rejoints par Nicolas Hulot et sa fondation, Yann-Arthus Bertrand et Good Planet, L’Aspas (Association pour la protection des animaux sauvages) et de nombreuses autres associations de défense de l’environnement et des forêts. De nos jours tout le monde (à part Donald Trump… et quelques hurluberlus dans leurs tours d’ivoire, coupés du monde réel) sait qu’il faut protéger les forêts, la nature. Mais il faut dynamiser l’élan pour agir. C’est ce qu’a formidablement fait DEMAIN. Avec POUMON VERT ET TAPIS ROUGE, j’essaie de faire ma part de colibri. Nous travaillons en ce moment sur la composition de l’affiche, sur le montage de la bande annonce, etc….C’est un long processus, pas mal ralenti par la période Covid, mais nous avons hâte de vous soumettre le résultat. Cette fin de semaine nous avons rendez-vous avec le distributeur pour organiser des avant-premières. Nous vous dirons bien sûr les cinémas qui vont les accueillir pour que vous puissiez en être. Si vous connaissez un directeur de salles qui soit intéressé, n’hésitez pas à faire remonter l’information ;-) Les quelques projections faites jusqu’à maintenant ont surtout été des projections « tests » Nous sommes même parfois retournés en salle de montage pour modifier certains passages. Mais là, le film est T.E.R.M.I.N.É. !!! Si certains ne souhaitent pas attendre les avant-premières officielles, le film sera présenté le vendredi 25 septembre en ouverture du Festiwild (Sainte-Croix, Drôme) et comme film de clôture au festival de Ménigoute (31 octobre) Je vous dis à très bientôt pour d’autres nouvelles ! Prenez soin de vous et encore un grand merci ! Luc
Wednesday, September 02, 2020

Bonjour à toutes et tous ! Je vous ai laissé des mois sans nouvelles mais avec l’équipe nous n’avons pas chômé ! Le film « Dans la forêt du cinéma » (titre provisoire) est maintenant devenu « Poumon vert et tapis rouge » et il prend enfin la route ! Grâce à vous aussi, à vos encouragements et à vos contributions ! « on est ensemble » comme ils disent au Gabon, lieu de notre dernier tournage pour ce film. Des mois de visionnage d’images, de montage, mixage, composition de la musique, etc….des projections tests pour savoir si le message était bien compris, et enfin quelques premières apparitions dans les festivals, avant de sortir en salles en 2021. Je vous tiendrai bien sûr au courant de la date de sortie. Pas facile dans le contexte du Coronavirus et une fréquentation des salles de cinéma inférieure de 70% à la normale… il va nous falloir du soutien ;-) ! mais la thématique du film : cette obsession à vouloir participer au combat du botaniste Francis Hallé, pour sauvegarder les forêts tropicales, nous encourage à ne rien lâcher. Aujourd’hui encore plus qu’avant. Dans son premier festival, le FIFAD en Suisse le film a gagné le prix de la meilleure narration, et pour le grand festival Jackson Wild aux USA le jury nous a écrit en disant qu’ils avaient « adoré » mais n’ont pas su dans quelle catégorie le classer ! Ils lui ont donc délivré une mention spéciale. C’est vrai qu’aux dires de certains ce film est un ovni…. Hâte de vous le présenter A très bientôt Luc
Monday, October 28, 2019

<p>Bonjour à toutes, à tous,</p> <p>Quelques nouvelles&nbsp;!&nbsp;</p> <p>Le film road movie a changé de titre, «&nbsp;Dans la forêt du cinéma&nbsp;» devient «&nbsp;Poumon vert et tapis rouge&nbsp;»&nbsp;!</p> <p>Il raconte comme prévu les tribulations d’un documentariste, qui pour aider un vénérable botaniste dans son combat pour les forêts tropicales, décide de faire un film de cinéma.</p> <p>Les documentaires sont souvent vus par des gens déjà convaincus, alors que le cinéma touche un public plus large, et pollinise le message plus largement.</p> <p>Ce road movie nous emmène au cœur de plusieurs forêts tropicales, Papouasie, Amazonie, Gabon, nous fait (re)découvrir &nbsp;le botaniste Francis Halle, et nous embarque dans les arcanes du monde du cinéma….un chemin plein d’embûches et de surprises !</p> <p>Tout ce long chemin de production a pu se faire aussi grâce à vous&nbsp;! Un grand merci&nbsp;! on en voit le bout&nbsp;:-)</p> <p>Aujourd’hui les forêts, les arbres, semblent toucher de plus en plus de monde, et c’est tant mieux.</p> <p>Souhaitons &nbsp;que «&nbsp;Poumon vert et tapis rouge&nbsp;» participe à cet élan.</p> <p>D'ailleurs, le film a fait salle comble au Festival Les Ecrans de l'Aventure de Dijon où il a été projeté en avant-première le 19 Octobre en présence de Francis Hallé. Malheureusement je n'ai pas pu m'y rendre car j'étais en tournage pour un autre film. &nbsp;</p> <p>Pour info ce film &nbsp;passera bientôt, hors compétition, dans le cadre du Festival International du Film d'Aventure de La Rochelle, le dimanche 17 novembre à 20h, puis à&nbsp;Toulouse&nbsp;dans le cadre du festival Terres d’ailleurs., le dimanche 24 novembre après-midi. Avant de faire sa sortie en salles en 2020.</p> <p>A tout bientôt!</p> <p>Luc.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="Apurimac_dijon_3-1572278564" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/626998/Apurimac_dijon_3-1572278564.jpg"></p>
Tuesday, April 02, 2019

<p>Bonjour à toutes, à tous,</p> <p><strong>C’est le dernier jour </strong>de la campagne « Dans la forêt du cinéma » sur KKBB, <strong>et je voulais vous dire un grand merci ! </strong></p> <p><strong>A quelques heures de la clôture vous êtes plus de 250 personnes</strong>, certaines que je connais , d’autres non, à m’avoir soutenu, envoyé des messages d’encouragements.</p> <p>Et oui, ça m’a aidé.</p> <p>Je garderai vos adresses email pour vous envoyer les prochaines nouvelles, <strong>vous êtes mon noyau dur de soutien ! </strong></p> <p>Grâce à la dernière contrepartie <strong>je vais aller planter quelques arbres en terre de Brocéliande</strong>, de quoi alerter les bonnes fées et les korrigans pour nous aider dans ce combat volontairement original pour les forêts tropicales. <strong>Solidarité, c’est l’une des plus belles vertus.</strong></p> <p>Actuellement je suis encore en plein montage.</p> <p>J’ai déjà organisé <strong>quelques projections test de la copie travail</strong>, pour être sûr que ce documentaire « Dans la forêt du cinéma » accomplisse ce pour quoi je le fais : <strong>raconter l’histoire de la naissance d’un film de fiction « The Botanist » destiné à sensibiliser le maximum du grand public à la protection des forêts tropicales, celles qui nous font respirer, </strong>et faire découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore <strong>l’incroyable botaniste Francis Halle.</strong></p> <p>Je vous laisse découvrir l’article de Claire Courtieux qui est sorti après la dernière projection test. <strong>J’ai tout vécu pendant ces projections</strong>, des personnes qui quittaient la salle en applaudissant , en me disant que la planète irait mieux si il y avait plus de gens comme moi, mais aussi une note anonyme manuscrite sur l’un des questionnaires distribués au public qui me disait que mon film était inutile. Il faut être solide !</p> <p><strong>Je ne lâcherai rien,</strong> je vais retourner voir Juliette Binoche, Jean-Jacques Annaud, Jérôme Salle et bien d’autres. <strong>« The Botanist » existera</strong>, d’une manière ou d’une autre.</p> <p>Pour l’heure <strong>je retourne en salle de montage pour finir « Dans la forêt du cinéma », il y a encore beaucoup de travail et d’étapes à franchir</strong>. Mais  je vous dis à bientôt. Et Merci</p> <p>Luc.</p> <p><img alt="Article_la_provence-1554198514" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/583187/article_La_Provence-1554198514.jpg"></p>
Saturday, March 30, 2019

<p><img alt="Chef_papou_plante_arbre_-_copie-1553938037" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/582266/chef_papou_plante_arbre_-_copie-1553938037.jpg"> Bonjour à toutes et tous  Avant même d’être abouti ce projet fédère et génère des actions parallèles. Avec un maire du pays de Brocéliande, région où j’habite et où se trouve la fameuse forêt de Merlin l’enchanteur, nous allons créer sur une parcelle un « bois du botaniste » (nom provisoire) . Un bois qui symbolise la solidarité de cette forêt envers les autres forêts du monde et notamment les forêts tropicales.  Le chef Papou Mundiya Kepanga, personnage du film documentaire « Frères des arbres » que j’ai co-réalisé en Papouasie Nouvelle Guinée (90mn Arte) , plantera le premier arbre. (j’attends pour vous donner le nom de la commune que la décision soit officiellement actée par le conseil municipal, très favorable à ce genre de projet)  La première parcelle sera d’un hectare.  Pour les premiers arbres à planter, nous proposons une nouvelle contrepartie dans le cadre de notre projet « Dans la forêt du cinéma » . Vous pouvez parrainer un arbre, qui sera planté en votre nom (nous étudions en ce moment le moyen de graver de façon pérenne le nom des contributeurs) Une façon de soutenir la campagne « Dans la forêt du cinéma » (qui se termine le mardi 2 avril)  et d’avoir un pied sur les terres de Brocéliande !Luc Marescot.  </p>
Monday, March 25, 2019

<p> </p> <p><strong>Un grand merci à tous ceux qui soutiennent le projet.</strong></p> <p><strong>Merci de partager et fédérer encore plus à quelques jours de la fin de la campagne (2 avril)  : Nous attendions une aide de ma région, entre 20 et 80.000 euros, mais le dossier de mon projet n'a pas été retenu, apparemment le ton volontairement décalé pour défendre de façon originale les forêts tropicales et le message du botaniste Francis Halle n'a pas convaincu. Mais j'assume ce ton décalé,  les dizaines de personnes qui ont assisté aux projections test de la copie travail de montage ont adoré l'exercice, et la direction que prend le film leur a beaucoup plu.</strong></p> <p><strong>Je vous en parle dans cette vidéo :</strong></p> <p><a href="http://vimeo.com/326294814" target="_blank">http://vimeo.com/326294814</a></p> <p><strong>Alors un grand merci à tous ceux qui m'aideront à boucler ce film, à diffuser ce message, à convaincre autour d'eux.</strong><strong> </strong></p> <p><strong>A très bientôt pour d'autres nouvelles</strong></p> <p> </p> <p><strong>Luc</strong></p>
Tuesday, March 19, 2019

<p><img alt="__la_recherche_d_un_producteur___los_angeles-1553011360" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/579681/__la_recherche_d_un_producteur___Los_Angeles-1553011360.png"></p> <p>Le film documentaire  « Dans la forêt du cinéma » prend forme peu à peu au fur et à mesure des tournages.</p> <p>Pour mettre la fiction « The Botanist » sur les rails je suis plus souvent dans les coulisses  du monde du cinéma qu’en forêt tropicale….</p> <p>Tournages  avec Jean-Jacques Annaud, Juliette Binoche, Jacques Perrin, ….. J’ai pu multiplier les rencontres avec ces personnalités attachantes, toujours dans le but de parler des forêts tropicales, de Francis Halle et de mettre sur orbite le film « The Botanist » . A chaque fois ce sont près de deux heures d’enregistrement, le choix des séquences à garder pour le montage va être difficile !</p> <p>« Dans la forêt du cinéma » , road-movie insolite aux allures de making of, permettra un voyage au contact des plus belles forêts tropicales du monde mais aussi des réalisateurs et  acteurs engagés du cinéma.</p> <p><a href="http://bit.ly/foretducinema">http://bit.ly/foretducinema</a></p>
Thursday, March 07, 2019

<p><img alt="Capture_d_e_cran_2019-03-07_a__16.13.48-1551971659" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/576674/Capture_d_e_cran_2019-03-07_a__16.13.48-1551971659.png"></p> <p> </p> <p><strong><a href="http://bit.ly/foretducinema">http://bit.ly/foretducinema</a></strong></p> <p> </p> <p>Bonjour à tous, des nouvelles !</p> <p>Nous revenons d’un <strong>tournage épique au Gabon avec Francis Halle</strong>. La caméra est pleine de belles images pour le film et de propos de Francis sur les merveilles de la forêt. Francis nous a montré une plante qui fabrique à la base de chacune de ses feuilles des poches végétales pour y abriter des fourmis. C’est une cohabitation utile, les fourmis défendent la plante contre les parasites. Nous avons enregistré plein d’autres belles histoires, et quelques voies d’espoir pour la forêt qu’entrevoit Francis….à condition qu’un maximum de personnes soient sensibilisées. D’où l’envie de réaliser « Dans la forêt du cinéma », puis juste après la fiction « The Botanist » pour participer à cette sensibilisation. <strong>Le tournage au Gabon a été une étape importante, avec la participation bénévole de fidèles sans qui ce projet n’aurait pas pu naître</strong>, Dany Cleyet-Marrel le pilote de la cinébulle et du radeau des cimes, Noui  Baiben et Benjamin Rebreyend les accrobranchés qui nous ont beaucoup aidé pour organiser le tournage et permis de grimper avec Francis Halle tout en haut d’un immense arbre, un ANZEM  Copaifera religiosa J.L.) à l’écorce orange ; Gil Kebaili et Damien Chatard, compagnons de tournage d’Ushuaia avec Nicolas Hulot qui ont assuré avec moi  les images. Mais aussi Françoise Brenckmann, Jean-Marie Hullot (fondation Iris) soutiens de la première heure et passionnés , Eric Richaud (Logistique sur place), Cedric Gentil, Pierre Ceccaldi , Marcel Allogo Edou (aide et contacts sur place), Françoise Cleyet-Marrel (suivi logistique de la cinébulle) , Norbert Pradel (responsable de la réserve de Wongua Wongué), jérôme Virfeu (prêt du moteur d’ULM pour la cinébulle),  sans qui ce tournage n’aurait pas pu se faire. <strong>Sans oublier Francis Halle en tout premier lieu ! </strong> <strong>Il y a encore beaucoup d’autres personnes engagées volontairement , par Amitié ou par conviction dans ce projet, vous les découvrirez au fil des actualités du projet, et bien sûr au générique de fin !</strong></p>
Tuesday, March 05, 2019

<p><strong>Merci de vos soutiens, merci de partager, le nombre de personnes à nous soutenir sera déterminant</strong> pour convaincre un producteur de produire « The Botanist »</p> <p>Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore mon travail et qui désireraient le faire avant de s’engager avec nous dans cette aventure, <strong>voici ci-dessous les bandes annonces de mes deux derniers films.</strong> Deux documentaires de 90mn diffusés sur Arte, dont l’un en co-réalisation avec le photographe et ami Marc Dozier : Nous avons suivi l’émergence d’une voix en colère, en Papouasie Nouvelle-Guinée, un <strong>chef papou qui s’oppose avec détermination et humour à la déforestation galopante dans son pays</strong>.</p> <p>Bande annonce « Frères des arbres » :</p> <p><a href="https://vimeo.com/220607527">https://vimeo.com/220607527</a></p> <p>Bande annonce « 700 requins dans la nuit »</p> <p><a href="https://vimeo.com/241675011">https://vimeo.com/241675011</a></p> <p> </p> <p>Bon visionnage !!!</p> Luc
Thursday, February 28, 2019

<p><strong>Un GRAND MERCI à vous tous ! </strong><strong>Nous avons passé les 100% de notre objectif.</strong></p> <p><strong>Je n’avais aucune idée si nous allions y arriver, et surtout pas en aussi peu de jours ! Ce soutien fait du bien !</strong></p> <p>La cause que défend ce projet vous a touché et c’est émouvant de sentir un groupe se former, de voir un par un les soutiens arriver, se manifester. <strong>Aujourd’hui nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir participer à l’effort collectif d’une meilleure planète, plus respectueuse de la nature , celle qui nous permet de vivre.</strong></p> <p>Par vos messages d’encouragements et vos contributions je ressens tout d’un coup  une pression pour que le film soit à la hauteur de votre engagement, tant mieux, cela va nous pousser , l’équipe du film et moi à ne rien lâcher, à rester exigeant sur le fond, la forme, l’objectif.</p> <p>Les 10.000 euros de contributions nous permettent de boucler le budget du tournage au Gabon, avec Francis Halle.</p> <p>Maintenant forcément on rêve plus haut !  <strong>On rêve d’un soutien que je n’ai même pas osé demander au départ.</strong> <strong>Une somme qui me permette de mettre tous les curseurs de qualité d’un film au maximum, alors que j’avais resserré le budget au minimum pour que ça passe.</strong> Parce que c’est un film unique et original qui ne correspond à aucun des codes du documentaire ou du cinéma. Difficile par conséquent d’aller solliciter les aides classiques du cinéma. Cela fait six ans que je mets mes économies dans ce projet , par conviction, mais mes économies ne suffisent pas .  Un grand merci à vous de venir soutenir ce projet.</p> <p>On peut rêver à <strong>150%, 200% de l’objectif , voire plus</strong> ! </p> <p>Dans le but de terminer le montage, se permettre une musique originale, une post-production complète avec étalonnage, mixage, effets spéciaux, la fabrication de copies pour les salles de cinéma, ….toutes les étapes pour faire un long-métrage documentaire qui sensibilise un maximum de personnes aux forêts avec ce road-movie un peu décalé, insolite dans sa forme. Presque un making of avant le film « The Botanist ».</p> <p><strong>Encore un GRAND MERCI pour vos soutiens, vos messages d’encouragement, mais aussi pour tous les partages que vous pourrez faire, sur les réseaux sociaux, auprès de votre famille, vos amis ou des associations de défense de l’environnement. Au-delà d’une potentielle contribution il s’agit surtout de faire grandir le nombre de personnes qui rallient la cause des forêts.</strong></p> <p>10.000 euros : On finalise le tournage au Gabon. On achète d’importants extraits d’archives et on lance le début du montage.</p> <p>20.000 euros : On boucle le montage (salaires, location de salle et de matériel...)</p> <p>30.000 euros : On compose une musique originale et on termine la post-production (étalonnage, mixage, effets spéciaux...)</p> <p>50.000 euros : On fabrique les copies pour les salles de cinéma et on s’occupe de la promotion</p> <p>40 MILLIONS d’euros !!!!! Bon là on rêve éveillé, soyons fous, mais avec une telle somme on produit la fiction : « The Botanist » avec des acteurs engagés ! :-)</p> <p>Luc Marescot.</p>
Monday, February 18, 2019

<p><strong>Merci à tous pour ce démarrage incroyable du crowdfunding "Dans la forêt du cinéma".</strong></p> <p><strong>En moins de 24 heures nous étions déjà à plus de 50% de l'objectif ! et plus de 90% après une semaine.</strong></p> <p> </p> <p>En réagissant aussi fort dès le début vous envoyez un message fort qui m’encourage, mais qui encourage aussi les dizaines d’ami(e)s du métier ou d’ailleurs qui m’accompagnent bénévolement depuis le début de cette aventure. « Luc on y croit à ton projet, on est avec toi, on lâche rien… ». Ce beau démarrage est aussi une façon de leur dire merci, de leur dire qu’ils ne se sont pas trompés, qu’on devrait effectivement être beaucoup à nous rallier derrière ce combat.</p> <p>Sauf catastrophe nous devrions atteindre l’objectif et le dépasser, du coup je rêve de quelques jours de tournage en plus, de quelques jours de montage en plus, d’un peu plus de temps pour faire la meilleure musique possible, …..mettre les curseurs au maximum , pour servir au mieux l’objectif final : aider le grand botaniste Francis Halle dans son combat pour les forêts tropicales, via une démarche insolite et décalée. Celle d’un documentariste qui essaye de pénétrer le monde du cinéma pour tenter de réaliser  un film référence « The Botanist ».</p> <p> </p> <p>Alors un grand merci , d’avoir donné, et de continuer à partager, à en parler autour de vous.</p> <p><strong>Luc</strong></p>