Le fournil de Léo et Marie

Mettez la main à la pâte et aidez nous à installer un fournil à la ferme !

Project visual Le fournil de Léo et Marie
Successful
129
Backers
02/04/2017
End date
€5,680
Out of €4,000
142 %
Monday, February 20, 2017

LE FOUR EST ARRIVE !!!

<p> Il est beau, il est grand, il est parfait !!! MERCI !!!</p> <p> <img alt="Four___pain__002_-1487622076" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/395447/Four___pain__002_-1487622076.png" /></p>
Monday, January 30, 2017

Les sept atouts d’En Banquet

<p> Les sept atouts d&rsquo;En Banquet</p> <ol> <li> Une r&eacute;gion dynamique, un voisinage accueillant</li> </ol> <p> Le Tarn et la r&eacute;gion de Puylaurens sont des zones agricoles particuli&egrave;rement dynamiques. Nous faisons partie, par exemple, de trois CUMAs (Coop&eacute;ratives d&rsquo;Utilisation de Mat&eacute;riel Agricole)&nbsp;: nous rachetons des parts sur des machines agricoles que nous partageons avec d&rsquo;autres agriculteurs &agrave; proximit&eacute;. Nous sommes ainsi mieux &eacute;quip&eacute;s et nous partageons les frais d&rsquo;entretien avec les voisins.</p> <p> En ce qui concerne notre environnement plus proche, nous avons la chance d&rsquo;&ecirc;tre entour&eacute;s de voisins tr&egrave;s accueillants qui soutiennent notre projet, ce qui est tr&egrave;s important pour nous.</p> <ol> <li value="2"> La mention Nature et Progr&egrave;s&nbsp;: un r&eacute;seau de producteurs et de consommateurs pour une nouvelle agriculture biologique</li> </ol> <p> Nature et Progr&egrave;s Tarn est une association qui d&eacute;livre une mention.&nbsp; C&rsquo;est un syst&egrave;me participatif de garantie&nbsp;: la certification est accord&eacute;e par un groupe local de producteurs et de consommateurs, la visite de contr&ocirc;le est l&rsquo;occasion d&rsquo;&eacute;changes entre agriculteurs et avec les consommateurs. Le cahier des charges &eacute;volue et s&rsquo;adapte aux sp&eacute;cificit&eacute;s locales, le tarif de certification est adapt&eacute; au chiffre d&rsquo;affaire de l&rsquo;agriculteur&hellip; C&rsquo;est une occasion de rencontres et d&rsquo;&eacute;changes r&eacute;guliers. Et l&rsquo;un des grands rendez-vous annuels, c&rsquo;est la foire Biocyb&egrave;le.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Np_2-1485780959" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/388377/NP_2-1485780959.png" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> http://www.natureetprogres.org/</p> <p> &nbsp;</p> <ol> <li value="3"> Une ferme diversifi&eacute;e, un &eacute;quilibre</li> </ol> <p> Les activit&eacute;s de la ferme sont compl&eacute;mentaires et forment un tout coh&eacute;rent&nbsp;: le son, l&rsquo;enveloppe du bl&eacute;, est un d&eacute;chet de meunerie mais aussi un apport en min&eacute;raux pour les vaches. Les luzernes sont un apport prot&eacute;ique fourrag&eacute; pour le troupeau mais aussi un moyen d&rsquo;enrichir des sols en azote. Les rotations de cultures sont compl&eacute;t&eacute;es par les l&eacute;gumes secs qui apportent aussi de l&rsquo;azote au sol, qui diversifient les cultures et qui compl&egrave;tent notre &eacute;talage&hellip;</p> <ol> <li value="4"> La localisation&nbsp;: entre Toulouse et Castres, entre la montagne noire et les Pyr&eacute;n&eacute;es</li> </ol> <p> Puylaurens est entre deux belles villes dynamiques, entre deux jolies montagnes tr&egrave;s diff&eacute;rentes. Cette petite ville, &agrave; 5mn de la ferme propose tous les services n&eacute;cessaires et m&ecirc;me une MJC&nbsp;! La ferme est sur des coteaux&nbsp;: le relief est ondul&eacute;, avec des petits bois et des haies. Ce sont de bonnes terres argilo-calcaires en limite de la plaine c&eacute;r&eacute;ali&egrave;re du Lauragais.</p> <ol> <li value="5"> L&rsquo;autonomie en semences</li> </ol> <p> Nous travaillons avec des vari&eacute;t&eacute;s paysannes&nbsp;: des vari&eacute;t&eacute;s anciennes qui ont &eacute;t&eacute; r&eacute;-adapt&eacute;es et multipli&eacute;es par des paysans. Cette dynamique est port&eacute;e par une association locale, P&eacute;tanielle,&nbsp;qui accompagne les producteurs et les amateurs qui souhaitent valoriser ces vari&eacute;t&eacute;s.</p> <p> Ces vari&eacute;t&eacute;s sont adapt&eacute;es au contexte local, pr&eacute;sentent une diversit&eacute; g&eacute;n&eacute;tique qui les rend r&eacute;silientes aux al&eacute;as climatiques et nous permettent d&rsquo;&ecirc;tre autonomes en semences. Nous apprenons d&rsquo;ailleurs, dans le cadre de la transmission &agrave; pr&eacute;parer nos propres semences.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Peta-1485781090" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/388378/peta-1485781090.png" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> <a data-saferedirecturl="https://www.google.com/url?hl=fr&amp;q=http://petanielle.org/&amp;source=gmail&amp;ust=1485867058054000&amp;usg=AFQjCNGvDOzog3ocy8SiMVIz663rajLLBQ" href="http://petanielle.org/" target="_blank">http://petanielle.org/</a></p> <ol> <li value="6"> Une transmission&nbsp;: des savoirs et savoir-faire, un syst&egrave;me fonctionnel</li> </ol> <p> Nous travaillons avec Annie et Michel, qui ont construit ce syst&egrave;me, depuis le mois de f&eacute;vrier 2016. Marie a fait une formation en alternance chez eux et en octobre, nous avons commenc&eacute; un contrat de transmission&nbsp;: nous travaillons au quotidien avec les c&eacute;dants. Nous d&eacute;couvrons le syst&egrave;me au quotidien, nous apprenons &agrave; le faire fonctionner et &agrave; l&rsquo;entretenir, nous h&eacute;ritons des savoirs et des savoir-faire qui lui sont associ&eacute;s. Nous prenons aussi contact avec une client&egrave;le fid&egrave;le de longue date. Nous nous assurons ainsi des revenus r&eacute;guliers sur du court et moyen terme et nous nous approprions un tremplin pour de nombreux nouveaux projets.</p> <ol> <li value="7"> Transformation et vente directe&nbsp;: autonomie, valeur ajout&eacute;e et &eacute;panouissement personnel</li> </ol> <p> Le fait de transformer et de vendre directement aux consommateurs nos productions diversifi&eacute;es nous assure une forme d&rsquo;autonomie et des revenus r&eacute;guliers, si nous faisons bien notre travail. Nous &eacute;coulons nos productions dans diff&eacute;rents circuits de commercialisation et ne d&eacute;pendons ni des cours mondiaux, ni de la grande distribution.</p> <p> Transformer et commercialiser nous-m&ecirc;mes nous am&egrave;ne &agrave; avoir des activit&eacute;s tr&egrave;s diversifi&eacute;es. Nous trouvons un r&eacute;el &eacute;panouissement dans la r&eacute;alisation de ces diff&eacute;rentes &eacute;tapes, du champ &agrave; l&rsquo;assiette.</p> <p> &nbsp;</p> <p> <img alt="Meule-1485781467" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/388382/meule-1485781467.png" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> <em>Meule de granit du Sidobre du moulin</em></p> <p> &nbsp;</p> <p> Et maintenant, plus d&rsquo;excuses, venez vite nous voir&nbsp;!</p>
Thursday, January 05, 2017

La filière blé d’En Banquet

<p> A En Banquet, nous cultivons du bl&eacute; ou plut&ocirc;t des bl&eacute;s. Chaque ann&eacute;e, on compte entre 10 et 15ha de bl&eacute;s d&rsquo;au moins quatre vari&eacute;t&eacute;s diff&eacute;rentes. La plupart des bl&eacute;s sont sem&eacute;s &agrave; l&rsquo;automne, avec notre propre semence, sur des sols que nous travaillons peu&nbsp;: les parcelles sont labour&eacute;es une fois tous les cinq ans environ. Le reste du temps nous utilisons des outils &agrave; dents ou des outils de travail superficiel. Nous adaptons le travail aux adventices (&laquo;&nbsp;mauvaises herbes&nbsp;&raquo;) observ&eacute;es et &agrave; la m&eacute;t&eacute;o.</p> <p> <img alt="1-1483648531" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/381762/1-1483648531.png" /> <em>Semis de bl&eacute; - d&eacute;cembre 2016</em></p> <p> En effet, nous devons &ecirc;tre tr&egrave;s attentifs au climat car nos sols sont de type argilo-calcaire. Ils ont une forte capacit&eacute; pour retenir l&rsquo;eau&nbsp;: c&rsquo;est un avantage quand il fait sec mais c&rsquo;est plus probl&eacute;matique quand les pr&eacute;cipitations s&rsquo;enchainent et que nous devons intervenir dans les champs. Quand les sols sont gorg&eacute;s d&rsquo;eau, ils &laquo;&nbsp;ne portent pas&nbsp;&raquo;&nbsp;: si on passe en tracteur ou si on envoie le troupeau, le sol se tasse, se d&eacute;structure et devient moins propice au d&eacute;veloppement des cultures pendant plusieurs ann&eacute;es. En hiver, il est quasiment impossible d&rsquo;intervenir sur les parcelles, sauf si les sols sont gel&eacute;s.</p> <p> Les bl&eacute;s se d&eacute;veloppent seuls, sans interventions, jusqu&rsquo;&agrave; la moisson. Et un jour, la moissonneuse arrive&nbsp;!!! La moisson est une grande et longue journ&eacute;e...</p> <p> <img alt="2-1483648936" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/381765/2-1483648936.png" /> <em>Moisson 2016</em></p> <p> En effet, toutes les r&eacute;coltes sont stock&eacute;es &agrave; la ferme. Et pour &ecirc;tre stock&eacute;es, elles doivent &ecirc;tre nettoy&eacute;es. Quand la moisson s&rsquo;annonce, nous installons donc un &laquo;&nbsp;s&eacute;parateur&nbsp;&raquo;&nbsp;: cette machine s&eacute;pare un certain nombre d&rsquo;impuret&eacute;s (semences d&rsquo;adventices&hellip;) du bl&eacute; et nettoie le grain. Nous utilisons un trieur Denis.</p> <p> Au fur et &agrave; mesure que le grain arrive, il est tri&eacute; et stock&eacute;, directement dans les silos. Pendant les jours qui suivent, nous &laquo;&nbsp;ventilons&nbsp;&raquo; les cellules&nbsp;: nous envoyons de l&rsquo;air afin de refroidir le bl&eacute; encore plein de la chaleur des rayons du soleil (m&ecirc;me si la r&eacute;colte se fait de nuit).</p> <p> Puis, tout au long de l&rsquo;ann&eacute;e, le bl&eacute; passe dans un autre trieur qui prolonge le nettoyage. Il est ensuite directement &eacute;cras&eacute; dans un petit moulin &agrave; meule de pierre, un moulin de type Astrier, que Michel a construit lui-m&ecirc;me. Nous produisons environs 50kg de farine chaque jour.</p> <p> <img alt="3-1483648964" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/381766/3-1483648964.png" /> <em>Nettoyage quotidien du moulin</em></p> <p> Cette farine est vendue aux particuliers mais surtout &agrave; des boulangers. Certains viennent de loin, d&rsquo;autres sont voisins. Par exemple, le boulanger du village, Puylaurens, propose un pain sp&eacute;cial avec notre farine. Il est tr&egrave;s int&eacute;ressant d&rsquo;&eacute;changer avec les boulangers sur les caract&eacute;ristiques des farines et leur &eacute;volution dans l&rsquo;ann&eacute;e. Nous faisons nous-m&ecirc;mes nos observations en p&acirc;tisserie, et bient&ocirc;t aussi, au fournil avec notre super four !</p> <p> Une autre sp&eacute;cificit&eacute; de notre farine&nbsp;: elle est issue de bl&eacute; de vari&eacute;t&eacute;s paysannes (gr&acirc;ce &agrave; l&rsquo;association P&eacute;tanielle). Mais cette histoire sera pour une autre fois&nbsp;!</p> <p> En attendant le prochain &eacute;pisode, tr&egrave;s bonne ann&eacute;e &agrave; tous&nbsp;! Que 2017 soit une ann&eacute;e riche en petits bonheurs et en grandes joies&nbsp;!</p> <p> A bient&ocirc;t&nbsp;!</p> <p> Les graines dans le vent</p> <p> <img alt="4-1483648983" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/381767/4-1483648983.png" /> <em>Votre pain en devenir !</em></p>
Thursday, January 05, 2017

MERCI encore et toujours

<p> Les 4000 euros sont tr&egrave;s largement r&eacute;unis, MERCI &agrave; tous !!! C&#39;est formidable !</p> <p> Pour ceux qui n&#39;ont pas particip&eacute; mais qui souhaitent le faire : ce n&#39;est pas trop tard ! Nous pourrons am&eacute;liorer notre mat&eacute;riel de boulangerie et peut-&ecirc;tre m&ecirc;me acheter un p&eacute;trin m&eacute;canique.</p> <p> A tr&egrave;s bient&ocirc;t</p> <p> Les graines dans le vent</p>
Tuesday, December 13, 2016

Un grand grand grand merci

<p> 50% de la somme souhait&eacute;e en moins de 48h... C&#39;est juste formidable !</p> <p> Merci &agrave; tous, on est vraiment tr&egrave;s tr&egrave;s touch&eacute;s de vos gestes. Et au del&agrave; du geste mat&eacute;riel, on re&ccedil;oit votre soutien avec beaucoup de bonheur : vous faites bien plus que &quot;mettre la main &agrave; la p&acirc;te&quot; :) !</p>
Tuesday, December 13, 2016

L'élevage à En Banquet

<p> Un petit article sur un atelier de la ferme, l&rsquo;&eacute;levage.</p> <p> &nbsp;</p> <p> Nous essaierons de vous proposer un petit article de ce type chaque semaine.</p> <p> <img alt="_o2p6889_pano-1481657160" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/376952/_O2P6889_Pano-1481657160.jpg" /></p> <p> &nbsp;</p> <p> Une des principales activit&eacute;s de la ferme est l&rsquo;&eacute;levage. Le troupeau est constitu&eacute; de douze vaches Aubrac (avec un peu de sang limousin) et un taureau. Il n&rsquo;y a pas d&rsquo;ins&eacute;mination artificielle&nbsp;et nous n&rsquo;avons pas besoin de surveiller les chaleurs des vaches&nbsp;: le taureau s&rsquo;en charge&nbsp;! Les mises bas (naissances) ont lieu tout au long de l&rsquo;ann&eacute;e et, dans la plupart des cas, les vaches se d&eacute;brouillent seules. En effet, les Aubrac sont tr&egrave;s rustiques&nbsp;: elles demandent peu de soins et d&rsquo;interventions v&eacute;t&eacute;rinaires.</p> <p> <img alt="_o2p6915-1481657190" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/376953/_O2P6915-1481657190.jpg" /></p> <p> Le troupeau est en plein air int&eacute;gral&nbsp;: il est dehors toute l&rsquo;ann&eacute;e et vient manger au cornadis (&agrave; l&rsquo;attache) une fois par jour en &eacute;t&eacute; et deux fois en hiver. Chaque vache a sa place au cornadis et l&rsquo;ordre d&rsquo;arriv&eacute;e pour le repas est tr&egrave;s organis&eacute;&nbsp;: le troupeau est une petite soci&eacute;t&eacute; avec une hi&eacute;rarchie, des conflits, des amiti&eacute;s&hellip; Chaque animal a son caract&egrave;re, son temp&eacute;rament. Cette sp&eacute;cificit&eacute; est d&rsquo;ailleurs, pour nous, un crit&egrave;re de s&eacute;lection&nbsp;: une vache &laquo;&nbsp;gentille&nbsp;&raquo; aura s&ucirc;rement des filles &laquo;&nbsp;gentilles&nbsp;&raquo; qui pourront &ecirc;tre gard&eacute;es pour renouveler les m&egrave;res du troupeau.</p> <p> Le troupeau mange du foin issu de nos parcelles&nbsp;: de la luzerne (une l&eacute;gumineuse, riche en prot&eacute;ines), du sainfoin (une autre l&eacute;gumineuse) ou de la prairie permanente (un m&eacute;lange de plantes qui poussent seules). Il mange aussi le son&nbsp;: l&rsquo;enveloppe du bl&eacute; que l&rsquo;on r&eacute;cup&egrave;re &agrave; la sortie du moulin et qui est tr&egrave;s riche en min&eacute;raux. Enfin, elles p&acirc;turent sur les prairies cultiv&eacute;es ou naturelles. On n&rsquo;ach&egrave;te que des blocs de sel que les vaches l&egrave;chent.</p> <p> <img alt="_o2p6945-1481657274" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/376954/_O2P6945-1481657274.jpg" /></p> <p> Les veaux sont &eacute;lev&eacute;s avec leurs m&egrave;res et abattus &agrave; 18mois environ. L&rsquo;abattoir est &agrave; Puylaurens, &agrave; 5km de la ferme. La viande est aussi d&eacute;coup&eacute;e &agrave; Puylaurens dans un petit atelier. Nous r&eacute;cup&eacute;rons les pi&egrave;ces sous vide et nous pr&eacute;parons des colis de 5 &agrave; 10kg que nous vendons directement aux consommateurs. Annie et Michel ont un r&eacute;pertoire de contacts de longue date qui appr&eacute;cient beaucoup la viande d&rsquo;En Banquet. Ils se sont aussi investis dans des groupements de consommateurs et un magasin de producteurs &agrave; Castres&nbsp;: la demande est bien sup&eacute;rieure &agrave; ce que l&rsquo;on peut fournir.</p> <p> <img alt="_o2p6952-1481657303" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/376955/_O2P6952-1481657303.jpg" /></p> <p> La vente de viande devrait repr&eacute;senter entre 10 et 15% du chiffre d&rsquo;affaire et constitue une activit&eacute; centrale dans le bon fonctionnement de notre syst&egrave;me&nbsp;: les luzernes que l&rsquo;on fauche (pour faire du foin) sont indispensables dans les rotations (pour la diversification des esp&egrave;ces cultiv&eacute;es), les vaches apportent du fumier et valorisent le son et les terres qu&rsquo;on ne peut cultiver&hellip;</p> <p> <em>Photos de P.Assemat</em></p>