Jump to content

Nous avons un certain mode de vie.

Books

Project visual Nous avons un certain mode de vie.
Cross circleFailed
AMendez
Paris
21
Backers
Tuesday, May 21, 2013
End date
€680
Out of €4,000
17 %

Nous avons un certain mode de vie. est un projet photographique réalisé uniquement avec l’appareil photo jetable.

Follow and share
Supported by
Clik clk supports the project Nous avons un certain mode de vie.
Tuesday, October 15, 2013

Suppression

Bonjour à tous
Kiss Kiss bankers
 
Merci infiniment pour votre contribution,
Nous avons un certain mode de vie. prend un nouveau départ,
pour cela le projet sur Kiss Kiss Bank Bank va être supprimé.
 
La nouvelle aventure commence le 4 Novembre : 
 
http://www.nousavonsuncertainmodedevie.com/
 
Bien à vous
et à très vite.
 
Tuesday, March 26, 2013

Interview Photosmatons

 

 

>>>>  Alexandre Mendez est un fétichiste de l’appareil photo jetable. On ne naît pas fétichiste, a priori on le devient. Alexandre m’a raconté que ça venait de l’enfance. J’ai tout de suite pensé aux départs en colo quand les parents achetaient aux enfants (ceux nés avant l’an 2000) une casquette, un sac à dos neuf et le stock de Kodak vendus par 3. Je comprends bien l’effet « madeleine de Proust » que peut avoir ce genre d’objet. Donc, depuis 1 an 1/2, Alexandre est en colo permanente : il prend ses amis en photos avec quantité d’appareils jetables avec flash, longtemps achetés à la Fnac (3€ les deux). Mais il a dû « monter en gamme » (7€ les deux), la Fnac ne commercialise ce type d’appareils premier prix.

67_tumblrl9to52aons1qcqxwyo11280

>>>>  Au départ, c’était juste pour faire un album photo Facebook. Album qui s’est transformé en blog avec cette série « Nous avons un certain mode de vie ». Seules des indications typographiques  sont ajoutées aux photos : initiales des personnes en présence, lieu, mois, année. Sinon, pas de retouches. Les photos sont publiées telles quelles. Faut comprendre qu’Alexandre trimbale partout un appareil jetable. Il carbure à 4 ou 5 appareils toutes les deux semaines, parfois moins, parfois plus. Il a récemment fêté le 100e appareil (parce que, oui, il les compte). Cet après-midi là, alors qu’on discutait sur le toit d’un bar, le soleil tapait fort, il a sorti l’appareil de son sac sans prendre de photo. « C’est super pratique un appareil photo jetable, on l’emporte partout, même en voyage et on a pas peur de le casser », note Alexandre. Je fais plein d’expériences avec, je joue beaucoup avec la lumière. »

alt

>>>>  Ce projet, c’est une façon de cultiver l’instant de vie. Instant de vie partagé parfois avec des inconnus, surtout avec ses amis. Amis qui ont été positivement surpris du résultat et qui ne voyaient aucun inconvénient à ce que des brides de leur vie soient exposées dans le projet d’Alexandre. Tant mieux parce qu’ils deviennent comme des personnages d’une série photographique que le spectateur/follower retrouve avec amusement. « Ah tiens A.G dans une soirée, ah mais oui il me semble bien reconnaître M.D. » Alexandre se glisse dans certaines de ses photos. C’est pire que « Où est Charlie pour le retrouver car ses apparitions restent l’exception. Parfois aussi on voit des seins et des culs…Une touche glam’ et sexy qui ne gâche rien. Il faut vite plonger dans le blog d’Alexandre comme lui plonge dans l’instant.