TROUBLE, un visage sur l'épilepsie

I am epileptic and I've had enough of this silence. So I decided to make a film about it...

Project visual TROUBLE, un visage sur l'épilepsie
Successful
129
Backers
12/05/2016
End date
€8,526
Out of €8,000
106 %
Wednesday, April 17, 2019

Invitation film trouble avant-première mardi 7 mai à Paris

<p>...et tout ça, grâce à vous ! Encore merci... et si vous voulez venir, n'oubliez pas d'envoyez un mail à l'adresse précisée sur l'invitation.<img alt="Invitationap.trouble02-1555496591" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/587430/InvitationAP.Trouble02-1555496591.jpg"></p>
Wednesday, November 14, 2018

Trailer de Trouble...Un petit avant-goût...

<p><a href="https://wetransfer.com/downloads/8b6a31af548e278beb7b47c1d0e202e620181114152924/9542a03f2c270d9c11cdca6f766f6d4620181114152924/a0cbc7">MASTER_TRAILER_TROUBLE.mp4</a><a href="https://wetransfer.com">Wetransfer</a> - WeTransfer is the simplest way to send your files around the world. Share large files up to 2GB for free.</p>
Wednesday, November 14, 2018

Je suis une buse

<p>Je suis une buse...</p> <p>Je viens de me rendre compte avec une horreur pathétique que ce KKBB a deux ans. Deux ans où que vous m'avez permis de commencer ce projet pharaonique qu'est le tournage d'un film. Deux ans à avancer, chercher, rencontrer, choisir, buter, hurler d'enthousiasme et pleurer de rage, deux ans à en baver comme une russe, à maudire les uns et à avoir conscience d'avoir eu la chance d'en rencontrer d'autres...</p> <p>J'ai tourné, donc. C'était pas de la tarte. Personne ne tourne un long-métrage dans ces conditions. J'ai eu mon lot de bon conseilleurs, en général persifleurs et sûrs d'eux, de leur connaissance du cinéma, et de leur bonne foi. Tu n'y arriveras pas, fais du tricot, fais détartrer les dents de ton chien, fais-toi un flipper... mais n'imagine même pas faire un film.</p> <p>Au départ, j'ai eu envie de les trucider. Façon puzzle. Mais bon, y'a un truc en moi qui doit digérer les mauvais coucheurs. Un bon gros orgueil, et une foi de suffragette.</p> <p>Alors je l'ai fait.</p> <p>Et je l'ai fait parce que vous avez été là. Aujourd'hui le film est en post-prod. Un mois et demi que je suis enfermée, avec Dominique Pâris, dans l'obscurité d'une salle de montage. Dominique Pâris, avec qui j'ai la chance de travailler. Dominique a monté des dizaines de films, avec Raul Ruiz et beaucoup d'autres, et là, dans le studio, je l'écoute me dire: que penses-tu, si l'on coupait là?</p> <p>Début janvier le film sera monté, étalonné...et commencera sa vie de film.</p> <p>La semaine prochaine le teaser sera sur cette page.</p> <p>Demain commence également le Petit journal du tournage, à suivre sur Facebook.</p> <p>Mille mercis, comme dirait Maria.<img alt="Alice_gp-plage-1540053638" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/549615/Alice_GP-Plage-1540053638.jpg"></p>
Tuesday, April 03, 2018

Plus que deux mois avant le tournage... avant Valence…

<p>3 avril </p><p>Plus que deux mois avant le tournage...avant Valence…</p><p>C’est demain. Flip.</p><p>Heureusement les acteurs, les équipes, françaises et espagnoles sont là. Ceux qui feront plus lumineuse encore la lumière de Valence, plus signifiant le son, au plus près du cadre...</p><p><img alt="29425407_2001451230121399_2040295964047912352_n-1522792691" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/503038/29425407_2001451230121399_2040295964047912352_n-1522792691.jpg"></p><p>Les acteurs:</p><p>LIONEL TUA / Rafael</p><p>Dans le dernier film d’Ossang, Neuf Doigts, qui est cette semaine à l’affiche, Lionel Tua incarne Warner Oland, fripouille condamnée avec ses congénères sur un océan sans fin…  Etrange personnage, inquiétant, poétique, Lionel donne aux images extraordinaires d’Ossang, l’épaisseur d’un personnage proche, et fait résonner au fond de nous la possibilité du naufrage…</p><p>Lionel Tua est acteur, et réalisateur de Low Art, une série fascinante</p><p> </p>